Roland Romeyer, l’amour du maillot vert !

L’ASSE veut garder la dynamique

La section 54 des supporters de l’AS Saint-Etienne a tenu son assemblée générale à la Maison des Associations de Dompierre-sur-Besbre en présence de Roland Romeyer, Président du Directoire du club stéphanois qui va affronter l’Olympique de Marseille ce vendredi soir au stade Gabriel-Montpied.

« Si je suis à la tête de l’AS Saint-Etienne, c’est parce que je suis tombé dans le chaudron en 1957. J’ai vécu mon premier match à Geoffroy-Guichard à l’âge de 12 ans. L’ambiance était indescriptible. J’avais les yeux grands écarquillés. J’ai commencé à intervenir dans le club en 1982. Il y avait de la proximité entre les joueurs et le public à cette période. La situation a beaucoup changé mais j’aime toujours autant mon club ».

Un club sain qui se structure

Diriger un club de football professionnel, c’est comme être à la tête d’une entreprise. « Nous avons des fondations solides. Le club est bien géré et toujours à l’équilibre. C’est la clé pour assurer sa pérennité. Cela fait 8 ans que notre passage devant la DNCG est validé sans encombre ». Depuis 2011-2012, l’équipe a toujours terminé parmi les huit premiers en championnat tout en jouant quatre fois de suite la Coupe d’Europe. L’ASSE est propriétaire de son centre de formation. Une convention de 12 ans a été signée avec Saint-Etienne Métropole. Geoffroy-Guichard sera désormais à notre disposition toute l’année. « Frédéric Paquet nous a rejoint en janvier dernier en tant que Directeur général pour être le patron du club au quotidien mais je garde toutes mes responsabilités d’actionnaire ».

Un début de saison difficile

L’héritage de Christophe Galtier a été difficile à porter. « Son remplaçant Oscar Garcia nous a laissé tomber après le derby contre l’Olympique Lyonnais. Les mois de novembre et décembre ont été très difficiles à cause des blessures de plusieurs joueurs cadres. La situation était complexe parce que nous devions attendre le mercato d’hiver pour réagir. Il n’y avait pas d’autres choix. « Les actionnaires ont consenti les efforts nécessaires pour améliorer l’effectif et rebondir. Le staff a su très vite intégrer les recrues et rendre le groupe compétitif ».

Une deuxième partie de saison remarquable

Le retour de blessure de cinq joueurs cadres et l’arrivée de six nouveaux joueurs sont à l’origine du renouveau de l’équipe. Cette dernière a été totalement renouvelée par rapport à la première partie de championnat. La venue de Matthieu Debuchy et Neven Subotic a tiré l’équipe vers le haut. Ces deux joueurs sont des grands professionnels. La nomination de Jean-Louis Gasset a permis de créer une nouvelle dynamique. L’équipe a fait une belle deuxième partie de saison.

Rejouer la Ligue Europa

L’objectif sera de lutter pour une place en Ligue Europa mais la concurrence est de plus en plus forte. Difficile d’établir le classement du championnat derrière les quatre grosses cylindrées que sont le PSG, Monaco, l’OL et l’OM. « La saison dernière, nous avons échoué pour un petit point dans la course à l’Europe après une formidable remontée. C’est très serré, mais nous avons vraiment envie de rejouer la Coupe d’Europe qui fait partie de l’ADN du club ».

Construction d’une équipe compétitive

La direction générale avec Frédéric Paquet et la cellule de recrutement travaillent sereinement et en collaboration avec le coach pour construire une équipe compétitive. Des discussions ont lieu avec plusieurs joueurs de l’effectif. Le recrutement est en cours, il faut être patient. « Nous aimerions nous rapprocher des quatre premiers du dernier championnat en conciliant performance sportive et contraintes budgétaires ». 7 joueurs ont récemment signé un contrat proLe club a encore renforcé son dispositif de formation car nous comptons intégrer plus de jeunes au groupe pro lors des prochaines saisons. « Nous avons 6 jeunes internationaux au sein du centre de formation ce qui prouve qu’il y a du potentiel ».

Une belle proximité avec les supporters

L’AS Saint-Etienne possède 230 sections de supporters en France. « J’essaie de me rendre à leurs assemblées générales. C’est important pour moi d’avoir une vraie proximité avec les sections. J’ai un profond respect pour ce qu’ils font pour le club. Ma présence est une façon de les remercier pour le soutien qu’il nous apporte. Il m’arrive parfois de rencontrer plusieurs générations de supporters. C’est toujours un plaisir de les côtoyer. Je remercie la section 54 de Dompierre-sur-Besbre pour leur engagement. Merci et bravo à eux. Je suis admiratif des ultras quand ils font leurs tifos et qu’ils nous accompagnent lors de nos déplacements en Ligue Europa. Par contre, je suis absolument contre la violence verbale et physique. L’attitude de certains supporters nous a profondément déçu lorsque l’équipe a eu une mauvaise passe ».

Photo en Une et article rédigé par Mickael Charrondière

Sogo Loisirs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.