Le patron, c’est Julian Alaphilippe !

Deuxième victoire pour le clan français dans ce Tour, et c’est à nouveau le Montluçonnais Julian Alaphilippe qui s’impose. Comme à Le Grand-Bornand, il remporte une étape au terme d’un sacré numéro, préservant au passage son maillot à pois rouges !

Après une journée de repos bien méritée pour les coureurs de ce Tour de France, une nouvelle étape débutait dans les Pyrénées, de Carcasonne à Bagnères-de-Luchon avec un petit détour par l’Espagne. Une échappée allait voir le jour rapidement, avec à sa tête Alaphilippe, toujours détenteur du maillot à pois rouges, bien suivi par son dauphin Warren Barguil (le leader et coéquipier de Florian Vachon). Un beau duel en prévision !

Et ce duel aura bien lieu puisque le licencié de Cournon se montre étincelant et prend le maximum de points en haut des cols, pour prendre une avance considérable pour ce maillot du meilleur grimpeur, pointant désormais avec 49 points d’avance dans ce classement. Julian a les dents longues, et après avoir fait le boulot pour garder son maillot, il avait aussi comme ambition de remporter l’étape du jour. A un peu plus de dix kilomètres du terme, il va alors attaquer le Britannique Adam Yates, devant avec une grosse poignée de secondes. Prenant tous les risques, Yates ne va pas tenir sur la durée et va chuter. Alaphilippe va donc parvenir à s’imposer pour la deuxième fois dans ce Tour de France 2018.

Ainsi, avec deux victoires sur une étape cette année,  il rattrape des coureurs comme Fernando Gaviria, Dylan Groenewegen et Geraint Thomas, et n’est qu’à une victoire d’étape du Slovaque Peter Sagan. Nouvelle objectif en vue pour lui ?

Photo en Une : Twitter @LeTour

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.