Victoire difficile pour le FF Yzeure

Rapidement menée au score par une équipe toulousaine très accrocheuse, les yzeuriennes sont finalement parvenues à s’imposer à l’issue d’un match poussif. Cette victoire acquise dans la douleur permet d’occuper la deuxième place de la poule derrière l’Olympique de Marseille.

L’entame de la rencontre a été à l’avantage des visiteuses. Grâce à un bon pressing, elles ont perturbées l’organisation des filles du FFYAA en maque de repères et de rythme. Après une première frappe sans danger pour la gardienne locale, les toulousaines vont concrétiser leur bon début de match en ouvrant le score. Arcambal a placé une tête hors de portée de Nadal suite à un corner tiré au second poteau (1 – 0, 7e).  La réaction sera immédiate. Bien décalée sur le côté droit, Berger adresse un centre dévié repris victorieusement par Guéhéo (1 – 1, 11e)

Toulouse touche la barre

Les yzeuriennes seront plus entreprenantes sans parvenir à déstabiliser une solide équipe bien en place et laissant peu d’espace. Sans solution, les locales vont balbutier leur football avec beaucoup de mauvais choix et du déchet technique dans les transmissions. La plus belle occasion sera pour les toulousaines. A la réception d’un coup-franc, la tête de Diop trouve la transversale de Nadal (23e).  Le FF Yzeure peut cependant compter sur Guéhéo pour créer du danger dans la surface adverse. Son centre-tir sera facilement captée par Hernandez (28e).

Le FFYAA prend l’avantage

Beaucoup plus présentes dans les duels, les filles du FF Yzeure récupèrent plus de ballons dans l’entrejeu. Sur l’un deux, Mbazoghondong lance Guéhéo qui résiste à son adversaire avant de centrer en retrait pour Cassagne dont la reprise sera contrée. Sur le corner, la reprise de la tête de Landrieux touche la transversale avant de franchir la ligne (2 – 1, 35e). La réussite a visiblement choisi son camp. Intenable sur son aile, Guéhéo adressera deux centres qui ne pourront pas être repris par ses coéquipières (39e).

Une seconde mi-temps sans grand relief

Mbazoghondong aurait pu donner un avantage plus conséquent au FF Yzeure dès le retour des vestiaires. Seule dans la surface, l’attaquante a pris trop de temps au moment de conclure. Son centre en retrait sera repoussé par la défense toulousaine (46e). Suite à une belle action collective, Guéhéo ne pourra éviter le retour d’une défenseure alors qu’elle était en bonne position (52e). Toulouse tente de réagir mais la frappe de Mouly passe au dessus (53e). Les deux équipes se sont ensuite neutralisées. Les visiteuses ont cependant joué plus haut sans se créer d’occasion nette hormis la frappe enveloppée de Benlazar bien bloquée par Nadal (75e). Landrieux a délivré son équipe en marquant le troisième but sur un coup-franc au 18 m remarquablement bien tiré (3 – 1, 83e).

Foot Féminin Yzeure Allier Auvergne 3 – 1 Toulouse F.C

Yzeure (Stade de Bellevue). Temps chaud. Bonne pelouse. Arbitre : Mme Collin . Mi-temps : 2 – 1.  346 spectateurs.

Buts. FFYAA : Guéhéo (11e) Landrieux (35e, 83e). Toulouse F.C : Arcambal (7e).

Avertissements. FFYAA : Goujon (23e) Kissane (48e). Toulouse FC : Buscaylet (37e).

FFYAA : Nadal, Artese, Pognat, Meilleroux, Goujon, Kissane (Mabomba, 80e), Cassagne (Courel, 61e), Landrieux, Guéhéo, Mbazoghondong (Monnot, 61e), Berger (cap). Joueuse non utilisée : Da Cunha.  

Toulouse F.C : Hernandez, Blanchard, Buscaylet, Arcambal, Lacroix, Manuel, Pasquet (Berges, 79e), Mouly (cap), Diop (Zubieta, 84e), Garcia, Benlazar. Joueuses non utilisées : Delhomelle, Verdier (G).

Réactions :

Dominique Morabito (Entraîneur, FFYAA)

« Le contrat est rempli même si cela a été laborieux. C’est une bonne opération comptable. Les filles n’ont pas été dans le tempo au niveau du bloc défensif et de l’animation offensive. Elles ont eu du mal à assumer le statut d’équipe de haut de tableau. On était pas coordonné sur le plan collectif. L’équipe de Toulouse est parvenue à perturber notre jeu sans forcément être dangereuse. Charlotte Landrieux nous a sorti de nos difficultés grâce à son doublé. L’entrée de Gloria Mabomba a fait du bien. Elle est parvenue a conserver le ballon en fin de match ».  

Adolphe Ogouyon (Entraîneur, Toulouse F.C)

« Les dimanches se suivent et se ressemblent. Les filles se sont un peu affolées après l’ouverture du score. Nous avons manqué de réalisme et d’efficacité. Contrairement aux trois premières rencontres, on a bien joué au ballon. C’est notre meilleur match. La prestation collective a été bonne. L’équipe est en progression. On attend des jours meilleurs ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.