Un match de gala pour l’AA Lapalisse

AA Lapalisse (R3) – ASF Andrézieux-Bouthéon (N2) (Samedi, 19 h, Stade Communautaire)

Burger King

Habitué au beau parcours en Coupe de France, l’AA Lapalisse reçoit l’ASF Andrézieux- Bouth éon (N2) ce samedi dans le cadre du 4ème Tour de la Coupe de France. Ce match de gala est une belle récompense pour les joueurs et les bénévoles du club évoluant en Régional 3. Rencontre avec Christophe Jallet, entraîneur de l’équipe première depuis le début de la saison.

Pur quelles raisons êtes vous de retour au club ?

J’ai passé une trentaine d’années à l’AA Lapalisse en tant que joueur, éducateur ou entraîneur. Je suis  très attaché au club même si j’ai encadré des équipes de jeunes à Moulins (U 17 Nationaux) puis à Vichy la saison dernière (U 16 R1). Le choix de revenir au club est motivé par plusieurs raisons. L’aspect pratique a compté parce que j’habite à Lapalisse. Le challenge, la qualité de l’effectif et la jeunesse du groupe m’ont convaincu même s’il est difficile d’exister en ligue quand on est en milieu rural. Pour assurer la pérennité de l’AA Lapalisse, on a développe notre école de foot grâce au travail remarquable effectué par des éducateurs passionnés. Ces derniers sont bien encadrés par Kevin Reure, le Responsable Technique du Pays de Lapalisse. Je pesais terminé ma carrière d’éducateur au club mais on m’a sollicité pour prendre la suite de Pascal Chemorin.

Commet s’est passé le début de saison ?

Les joueurs doivent prendre le temps d’appréhender le projet de jeu. Nous n’avons pas pu travailler correctement lors de la période estivale. Les joueurs s’investissent physiquement et mentalement. Ils appliquent ce que l’on a décidé de faire ensemble. Ils travaillent bien à l’entraînement et acceptent ce qui est mis en place en terme de jeu. Ce groupe est motivé et motivant. On a fait des matchs que l’on a maîtrisé. Les résultats sont positifs pour l’instant.

Pouvez-vous nous parler de votre effectif ?

L’effectif est extrêmement jeune (22 ans de moyenne d’âge). C’est un gage d’avenir pour le club qui peut rêver de belles années à venir.
7 arrivées toutes avec un profil qui s’adaptera facilement au club.
8 U 18 montent en sénior.
La quantité sur la saison peut s’avérer insuffisante si les blessures, les sanctions disciplinaires et les absences injustifiables sont trop nombreuses. Ces 3 paramètres sont tout à fait maîtrisables pour chacun des joueurs.
La qualité de l’effectif pour jouer en R3 et D2 est largement au dessus de la moyenne sur le papier. La qualité de chacun est une chose, mais le foot c’est un groupe.
Je veux que la concurrence prenne tout son sens. C’est à dire que je veux que les jeunes aient les dents longues, se lâchent, s’affirment… Et que les moins jeunes s’accrochent, accompagnent et encadrent positivement les plus jeunes. Je souhaite que l’effectif prenne, vive bien ensemble et s’apprécie mutuellement (objectif de cohésion sociale) et que nos équipes gagnent pour encore mieux s’aimer (objectif de cohésion opératoire).

Quels sont les objectifs de la saison ?

L’objectif des équipes séniors ? Difficile de répondre. Écrire 1 nouvelle page de l’histoire du club, en souhaitant qu’elle soit la plus belle possible.
L’objectif, le président en a un, le coach peut en avoir un autre, les dirigeants chacun un différent et les joueurs chacun un différent donc difficile de répondre. Par contre, tout les licenciés affichent le même objectif et ensuite chacun dans sa fonction décide de s’investir à 120% et là peut-être pourrions nous fixer un objectif en début de saison.
Pour l’instant, l’objectif est de bien démarrer nos championnats respectifs et ensuite on avisera.

Commet abordez-vous ce 4ème tour conte Andrézieux ?

Les joueurs ont fait ce qu’il fallait pour avoir ce tirage permettant de jouer ce gros match. On a essayé de sublimer les joueurs à l’entraînement cette semaine et de les mettre dans les meilleures conditions pour que cet événement soit une belle réussite pour toutes les composantes du club. C’est le match des joueurs. A eux de trouver les ingrédients pour bien figurer. Mon rôle est de réussir à mettre e place un plan de jeu où les gars se sentent à l’aise et peuvent prendre confiance au fil du match. Il faut faire une bonne entame et retarder l’échéance. Le plus longtemps possible mais pas que. On jouera tous les coups à fond sur le plan offensif pour leur mette le doute. Quelque soit le résultat, ça doit être une belle fête pour toutes les personnes qui suivent et oeuvrent pour le club.

Le groupe Lapalissois : Loubet, L. Bessenay, B. Bessenay, G.Lafaye, Bonnabaud, Reure, Bray, Hangard, Devillars, B. Lafaye, E.Chemorin, J.Gay, Neboud, V.Raymond, Guillaumond, Depoorter.

L’AA Lapalisse en détail :

Arrivées : Denis Bray (US Vendat, R3) Camille Catelain, Corentin Devillars (US Varennes-sur-Têche, D2) Whesley Christophe (Région Parisienne) Anthony Tacanho (ES Arfeuilles, D4) Gaëtan Guillaumond (AS Varennes-sur-Allier, R3) Matéo Poirée (Langon, U 18 Ligue) Johann Rota (Saint-Martin-d’Estréaux).

Départs : Arnaud Gaidier (AS Dompierre-sur-Besbre, R3) Romain Barret (SCA Cusset, R2) Franck Kouentchi, Ali Sy Ibra, Samsidine Dabo (RC Vichy, R2) Romain Chapon (AS Varennes-sur-Allier, R3) Raphaël Mercier (Arrêt).

Effectif :

Gardiens : Alexandre Loubet, Jean Roussier, Baptiste Mercier.

Défenseurs : Louis Bessenay, Baptiste Bessenay, Guillaume Lafaye, Kévin Reure, Denis Bray, Benjamin Bonnabaud, Hugo Hangard.

Milieux : Benjamin Lafaye, Corentin Devillars, Enzo Chemorin, Pierre Ragon, Jérémy Gay, Aurélien Vial, Quentin Neboud,

Attaquants : Maxime Gay, Gaëtan Guillaumond, Valentin Raymond, Nathan Depoorter.

Staff : Christophe Jallet (Entraîneur) assisté de Vincent Dumoulin et Jean-François Neboud.

Burger King

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.