Les jeunes lapalissois héroïques face à Andrézieux

L’ASF Andrézieux-Bouthéon a attendu les prolongations pour se qualifier pour le 5ème tour de la Coupe de la France face à une surprenante équipe de Lapalisse. Les jeunes joueurs de Christophe Jallet ont livré une prestation aboutie grâce à une combativité de tous les instants. Leur vaillance n’aura cependant pas suffi contre un adversaire évoluant quatre divisions au-dessus.

Burger King

Le début de match sera logiquement à l’avantage d’Andrézieux mais les locaux sont déjà bien en place et cherche systématiquement ses attaquants sur des longs ballons. Auteur d’un match remarquable, Loubet détournera avec brio la tentative de Di Piazza (7e) tandis que la frappe de Desmartin passera largement au-dessus (8e). Amieux (13e) Di Piazza (15e) et Djabour (17e) ne trouveront pas la solution. Le match s’équilibre. Les lapalissois prennent progressivement leurs marques et commencent à récupérer des ballons dans l’entre-jeu.

Deux occasions pour les locaux

Gay s’est procuré la première occasion de son équipe. Le latéral a récupéré le ballon suite à un corner. Sans opposition, il tente sa chance. Sa frappe puissante des 25 m passera juste a côté des buts de Petit (18e). Andrézieux reprendra sa domination mais Léonil manquera le cadre de la tête (19e) tandis que Loubet rassure sa défense par ses interventions (20e, 23e). Les locaux tiennent bon et profitent de la maladresse de Léonil et Di Piazza qui se gênent à la réception d’un centre venant de l’aile droite (27e). Djabour manquera quant à lui de justesse dans le dernier geste (36e). Sur un ballon de récupération, Chemorin délivre une magnifique passe en profondeur pour Depoorter. Légèrement excentré, le jeune attaquant va buter sur Petit (41e). La réaction des visiteurs est immédiate mais Amieux (42e), Milla (43e) et Djabour (45e) n’inquiéteront pas Loubet.

Andrézieux manque un pénalty

La physionomie du match reste la même avec une domination stérile d’Andrézieux. Les pensionnaires de N2 ont failli se faire surprendre sur un contre des locaux. Bien lancé en profondeur, Depoorter sert idéalement Guillaumond dans la surface. L’attaquant a manqué de lucidité au moment de conclure (47e) tandis que Gay ne trouve pas le cadre (48e). Andrézieux va reprendre le contrôle du match. Peu inspiré, Léonil manquera une nouvelle occasion (49e). Les joueurs de la Loire ont intensifié leurs offensives mais l’arrière-garde locale tient bon jusqu’à une faute grossière de Lafaye dans la surface. L’arbitre désigne logiquement le point de penalty mais la frappe de Djabour sera brillamment repoussé par Loubet (60e).

Lapalisse continue de résister

Le jeune gardien lapalissois continue son « show » en effectuant un nouvel arrêt (62e). La pression d’Andrézieux est de plus en plus intense. Les locaux subissent mais ne cède pas. Seul Gay parviendra à se montrer dangereux sur coup-franc (64e). Le rythme du match redescend suite à plusieurs changements. Lapalisse prend confiance et se montre très présent dans les duels au prix d’une grosse débauche d’énergie. Loubet sera à la parade sur une tête de Léonil (77e) et une frappe de Reynaud (79e). Ce même joueur ne cadrera pas sa tentative (82e). Djabour sera dangereux sur coup-franc (85e) avant de manquer la balle de match sur un bon service d’Amieux (91e). Les locaux auront tenu jusqu’au bout grâce à une belle solidarité.

La logique enfin respectée

Lapalisse aura de la réussite sur la volée de Cabezas qui trouve la barre transversale (93e). Après un nouvelle annihilée par Loubet (95e). Les visiteurs trouveront logiquement l’ouverture sur un penalty obtenu avec beaucoup de métier par Cabezas suite à un contact avec Reure. Desmartin n’a pas tremblé (1 – 0, 99e). Lapalisse donnera tout pour revenir. Leurs tentatives seront vaines malgré plusieurs coups de pied arrêtés. Sur l’un deux, Petit va se « trouer » mais cela sans conséquence pour les visiteurs qui profiteront d’une touche mal négociée par l’arrière-garde locale pour inscrire un second but par Steinmetz (2 – 0, 117e). Un dénouement cruel pour les jeunes lapalissois ayant réalisé un match plein d’allant et de générosité. Leur excellent état d’esprit est à souligner. Félicitation aux joueurs qui se sont battus ensemble pour défendre fièrement les couleurs de leur club. Les joueurs d’Andrézieux ne s’y sont pas trompés en faisant une haie d’honneur à l’équipe locale. Un beau geste qui vient conclure une belle soirée de football.

AA Lapalisse (R3) 0 – 2 ASF Andrézieux-Bouthéon (N2) (a.p)

Lapalisse (Stade Communautaire). Arbitre : M. Kani. Mi-temps : 0 – 0. 400 spectateurs.

Buts : Desmartin (99e, sp) Steinmetz (117e).

Avertissements : AA Lapalisse, Bray (12e) J.Gay (34e) Depoorter (37e) B.Lafaye (60e) Bonnabaud (86e) Neboud (113e).

AA Lapalisse : Loubet, B.Bessenay, J.Gay (G.Lafaye, 68e), Bray, Reure (cap), Devillars, B.Lafaye (Neboud, 100e),V.Raymond, Depoorter (Hangard,87e), E.Chemorin (Bonnabaud, 81e), Guillaumond. Joueur non utilisé : L.Bessenay.

ASF Andrézieux-Bouthéon : Petit, Vacheron, Amieux (cap), Goncalves Dias, Ngwabije, Pereira Lage (Cabezas, 71e), Djabour (Genevrier, 117e), Milla, Léonil (Reynaud, 77e), Di Piazza (Steinmetz, 64e), Desmartin. Joueur non utilisé : Colombier.

Réactions :

Kévin Reure (Capitaine, AA Lapalisse)

« Nous avons donné une image plus que positive du club. C’est une magnifique soirée pour tout le monde.Tous les joueurs ont su élever leur niveau sur ce match. On a regardé Andrézieux droit dans les yeux. J’avais demandé à ce que l’on donne une leçon de courage, de solidarité et d’abnégation. A ce niveau là, on a été irréprochable. Le penalty est sévère. Il y a bien eu contact mais je prends le ballon. J’espère que l’on a rendu fier nos bénévoles et le public. Je remercie toutes les personnes venues nous soutenir. On gardera de bons souvenirs. Il faut se servir de ce match pour la suite. On doit garder les pieds sur terre même si l’on a vécu une super soirée. Ça va être difficile de revenir dans le quotidien du championnat ».

Christophe Jallet (Entraîneur, AA Lapalisse)

« Je suis très fier des joueurs. On avait mis en place un schéma de jeu que les gars ont respecté à merveille. J’ai apprécié leur générosité et leur volonté de jouer tous les coups à fond. Cela aurait pu nous sourire. J’ai retrouvé sur ce match des valeurs ayant fait la force du club. Malgré des faits de jeu en notre défaveur, les joueurs ont su garder leur sang-froid ».

Jean-Noël Cabezas (Entraîneur, ASF Andrézieux-Bouthéon)

« L’important était de se qualifier pour le prochain tour et d’éviter de prendre des cartons. L’objectif est atteint. L’essentiel, c’est le championnat. On a amené le ballon devant les buts sans parvenir à concrétiser. Leur gardien a fait les arrêts qu’il faut. Nous avons manqué de justesse dans le dernier geste. La réussite était pas avec nous. Je n’ai pas douté parce que l’on avait une grande maîtrise sur le match. L’équipe de Lapalisse a failli nous surprendre au retour des vestiaires. Ils ont été très solidaires ».

Burger King

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.