Le BSM, invincible !

Pour ce choc de la huitième journée de National 2, les montluçonnaises se déplaçaient chez son dauphin Echirolles afin de passer les fêtes en tête de la poule.

Après un début de match compliqué pour les visiteuses, les Blanzatoises parvenaient à ouvrir le score à la 6′  pour ensuite faire la différence en créant le plus grand écart de la rencontre à la 18′ (4-9) rentrant aux vestiaires devant Echirolles sur un score assez large, 12-16.  En début de seconde période, les  joueuses de Jean Marc Lubeth prenaient la foudre face à une équipe sans doute révoltée qui revient à hauteur du leader, 19-19 (41′). Elles continuaient d’accélérer le rythme afin prendre le score à leur compte mais sans véritablement distancer le BSM, qui s’accroche, dans une rencontre de très haute intensité. Après plusieurs chassés croisés dans cette fin de match, les montluçonnaises font la différence sur un jet de 7 mètres parfaitement tiré par Okomba, suite à une faute de Mosca. Sur une dernière attaque des Iséroises, les amazones tenaient le choc pour finalement l’emporter, dans un match très important en vue de la course pour la montée en National 1.

Jean Marc Lubeth est satisfait de cette rencontre « Ce fut un match compliqué, on maîtrise les temps forts et dans les temps faibles, on a bien maîtrisé notre début de saison avec 8 victoires en 8 matchs. Les vacances vont faire du bien car les joueuses ont vraiment tout donné pendant ces trois derniers mois. La trêve va nous permettre de travailler plus calmement. On va pouvoir se ressourcer ça va nous faire du bien !« 

ECHIROLLES

Blanzat-Montluçon bat Echirolles-Eybens 28-27 (mi-temps 12-16)

Echirolles. Colella (5), Hernicot (5), Jordan (1), Elise Mosca (5),Estelle Mosca (5), Moulin (3), Tichon(3)

Blanzat-Montluçon. Bonnet (3),Charobert (2), Gaye (5), Karamoko (1), Kobo (4), Lutovac (2), Okomba (11)

Crédit photo : Blanzat Sport Montluçon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.