Lucas Vazeilles, flanker de coeur !

Accords Parfaits

Auteur d’un bon début de saison le RC Vichy est un groupe mobilisé pour assurer son maintien en Fédérale 2. Lucas Vazeilles, troisième ligne aile des jaunes et bleus nous donne ses impressions.

Salut Lucas ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Lucas Vazeilles, 26 ans, je joue au rugby depuis l’âge de 10 ans et j’ai toujours joué à Vichy.

4ème pour une première saison en Fédérale 2 ! On peut dire que le début de saison est réussi ?

C’est effectivement une bonne première partie de saison, maintenant il faut arriver à aller chercher des points à l’extérieur pour se donner de l’air. Après la défaite contre Limoges à la maison, le groupe s’est bien mobilisé pour aller chercher la première victoire à l’extérieur à Isle. Il faut qu’on continue de travailler. Je pense qu’on est dans le vrai !

L’objectif cette année c’est quoi ?

L’objectif, il est clair, c’est le maintien ! A nous de faire les choses dans l’ordre pour ne pas avoir à assurer celui-ci lors de la dernière journée.

La préparation a-t-elle était corsée ?

La préparation est un peu différente car on change de niveau et de staff donc tout le monde doit apprendre à se connaitre. En plus on ne savait pas trop à quoi s’attendre par rapport au niveau de la poule donc je pense que la préparation s’est faite en conséquence. On a manqué de souffle sur les premières rencontres mais on a vite rectifié cela.

Tu sens que toute l’équipe est mobilisée et se tire vers le haut ?

Oui c’est un challenge à un autre niveau et le groupe n’a pas eu trop de changement, on a des nouveaux joueurs qui sont venus nous renforcés, du coup il y a plus de concurrence et c’est bien. Chacun doit donner le meilleur pour pouvoir jouer.

Quand tu vois Issoire, Cournon, maintenant Vichy, et Riom en Fédérale 3 en tête de leurs poules, le rugby en Auvergne reprend-il du poil de la bête ?

Avoir des clubs avec des niveaux différents c’est super car peu importe ton niveau tu peux jouer au rugby et te faire plaisir. C’est surtout très bien pour les jeunes qui peuvent évoluer à bon niveau. Et pour notre cas, en Fédérale 2 ça donne aussi des bons derbys !

Parlons un peu de toi, quel style de joueur es-tu sur un terrain ?

Je joue 3ème ligne aile donc mon rôle principal est de plaquer mais j’aime bien jouer les ballons aussi. Ce poste est super car tu es devant dans le combat avec « les gros » et en même tu peux participer aux phases offensives avec les arrières. C’est un poste très polyvalent, après le but reste le même : se mettre au service d’un collectif.

Tu as toujours joué devant ?

Oui depuis tout gamin, quand j’ai commencé j’étais un peu rondouillard et surtout pas très rapide donc on m’a fait jouer devant. Au début j’étais talonneur, après j’ai joué 8 et maintenant 3ème ligne aile. Peut-être un jour ¾ centre, on sait jamais sur un malentendu…

Ton plus beau souvenir sur un terrain ?

Il y en a plusieurs mais un des plus beaux c’est l’année dernière avec notre montée en Fédérale 2 face à Bazas à la maison. On a tellement vécu des années compliquées avant (quand on se sauve de la descente à Mauriac grâce à un point de bonus défensif) que ce moment pour lequel on a travaillé toute l’année est d’autant plus exaltant. Je payerais pour revivre les trois petites secondes où l’arbitre siffle la fin du match.

Ta plus grosse bourde ?

16ème de finale aller à Bazas, je récupère le ballon sur une touche à 5 mètres de leur ligne d’en-but. Il y a personne face à moi, j’avance je suis dans l’en-but et au lieu d’aplatir, je m’empale sur un mec qui revenait en défense parce que je voulais marquer au milieu des poteaux, mêlée à 5 mètres. Excès d’envie…

Un petit mot pour tes collègues et les lecteurs de Sports Allier ?

Pour les lecteurs peut être que certains vont découvrir qu’à Vichy il y a aussi du rugby et pas que des pastilles. Pour les collègues, ça leur rappellera les petites réflexions liées aux pastilles qu’on a pu entendre au bord des terrains !

Crédit photo : Sylvie Legrand

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.