Vichy a fait douter Issoire dans ce derby explosif !

CB Floc

Dans ce derby auvergnat entre Issoire, deuxième au classement, qui recevait Vichy, le troisième, les bourbonnais venaient sans pression et voulaient montrer leurs qualités contre une équipe candidate à la montée.

Dès le début de rencontre, Issoire mettait la pression aux visiteurs mais les vichyssois répondaient par un jeu rapide dans le dos de la défense issoirienne. Après le premier quart d’heure, Manuel Capdeville ouvrait la marque, récompensant la bonne entame des bourbonnais (0-3). Les buteurs issoiriens loupaient plusieurs occasions de marquer des points, que ce soit Bourliaud (8′ et 11′) ou encore Villatte (16′). Sur une nouvelle pénalité de Capdeville, les joueurs de l’Allier prouvaient leur réalisme (0-6, 25′). Les locaux accéléraient le rythme du match mais les visiteurs contenaient les assauts adverses. Avant la pause, l’allier Gauthier trouvait enfin la faille dans la défense adverse et marquait entre les perches, un essai transformé par Moreau (7-6, 34′). Suite à une nouvelle faute vichyssoise, Caillot prenait le premier carton du match (36′) mais les locaux ne profitaient pas de cette supériorité numérique. Au contraire, c’est Vichy, par une nouvelle pénalité de Capdeville, qui reprenait le score à la sirène (7-9).

En seconde période, ce derby retrouve « les valeurs de l’ovalie » avec une bagarre générale où l’entraîneur Dubost rentre sur le terrain pour séparer les joueurs, ce qui n’est pas du goût de l’arbitre qui exclut l’entraîneur issoirien, obligeant l’ailier Gauthier à sortir pour respecter le règlement. Quelques minutes plus tard, une nouvelle altercation entre Caillot et Pradeau éclate, les deux protagonistes sont exclus. La rencontre devenait débridée et Fraysse, qui venait de faire sa rentrée, marquait le deuxième essai du match et ramenait son équipe à égalité (12-12, 60′). Manuel Capdeville continuait d’enchaîner les pénalités avec 3 points supplémentaire (12-15, 66′). Issoire réussit à passer en tête à sept minutes du terme par l’intermédiaire de Tiravy (17-15, 73ème), et maintenait sous pression les visiteurs afin de conserver l’avantage.

Pour Vichy ce match est une réussite comme une frustration d’être passé aussi près d’un exploit. Cependant le bonus défensif glané à Issoire est une belle récompense.

Issoire 17-15 Vichy  (Mi-temps : 7-9)

 Arbitre : Dauvissat

Issoire :  trois essais de Gauthier (34′), Fraysse (60′) et Tiravy (73′) ; une transformation  Moreau (34′)

Vichy : un drop (43′) et quatre pénalités (14′, 25′, 40′, 66′) de Capdeville

Exclusions temporaires. Issoire : Cabantous (14′) ; Vichy : Vergnolles (30′), Caillot (36′, 52′)

Exclusions définitives. Issoire: Gauthier (49′), Pradeau (52′) ; Vichy : Caillot (52′)

Réserves. Issoire 20 – Vichy 0.

Crédit photo : Facebook RC Vichy

One comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.