Une bonne année 2018 pour l’OCM

Bureau Vallée

Cette année 2018 avait bien commencé pour ce jeune club créé en Juillet 2016 suite à la disparition du Montluçon Rugby. Un titre de champion d’Auvergne en Honneur obtenu le samedi 21 avril face à Bort les Orgues dans le temps additionnel.

Après une saison 2017-2018 qui a validé l’objectif du club, à savoir la montée en Fédérale 3, le club s’est renforcé avec la venue de plusieurs recrues et un nouvel entraîneur, Dominique Héritier. Le début de saison est positif pour les deux coachs qui voient le collectif s’améliorer de semaine en semaine avec une équipe réserve qui reste notamment sur une superbe série de cinq victoires consécutives, dont quatre matchs sans prendre le moindre point. Lors de l’assemblée générale du club, le président Didier Pszonak a défini les projets futurs du club : « on veut avant tout jouer, rester et se construire à ce niveau Fédéral afin que le club avance mais le fait de jouer les premiers rôles en championnat, ça va attendre un peu ». Au classement, l’OCM dispose d’une marge de sécurité face aux équipes qui prétendent elles-aussi au maintien. Dans les catégories jeunes, le résultat est aussi positif avec une équipe en Cadet, sixième au classement et une équipe junior en forme avec une belle troisième place en championnat.

Au niveau structurel, tous les voyants sont aussi dans le vert « L’OCM a bien grandi. Nous sommes un club bien structuré avec des finances stabilisées » a précisé le président. Le trésorier du club, Franck Cluzel, a apporté des précisions sur le budget : « on avait budgété des sommes que nous n’avons pas utilisé en totalité. Par exemple, pour les finales du championnat Honneur, les primes de matchs, ou rémunérations de certains joueurs, la structure se retrouve avec 166.000 € de fonds propres, désormais, contre 70.000 € à l’issue de l’exercice précédent ». Pour continuer à se développer le club aura besoin d’entraîneurs, de bénévoles, d’éducateurs.

Bureau Vallée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.