L’Allier, terre de rugby

Accords Parfaits

A la tête du comité du rugby Bourbonnais depuis 1997, Christian Le Hueron nous a permis de faire une photographie du sport dans le département. Le fonctionnement d’un comité départemental mais aussi les objectifs dans l’avenir.

Son président, Christian le Hueron est un homme d’engagement, inscrit dans la durée. Pour preuve il est membre du comité directeur du RC Vichy depuis 1979 ! Président de la commission territoriale des Règlements de 1992 à 2018, et surtout président du comité départemental de Rugby de l’Allier de 1992 à nos jours. Le rugby du coin n’a donc plus aucun secret pour lui. Celui qui est médaillé de bronze, argent et vermeil de la Fédération Française de Rugby enchaîne sur un nouveau mandat et de nouveaux objectifs.

Tout d’abord, parvenir à stabiliser les effectifs des clubs locaux, développer la sélection départementale, la détection de nouveau talent ainsi que la formation. Le développement du rugby féminin et le sport-handicap sont les points forts du développement souhaité par la Ligue.  Le tout en gardant une stabilité budgétaire nécessaire pour la pérennité du rugby.

Dans un rugby français en crise, marqué par de nombreux drames, le rôle du comité est de rassurer les parents et les enfants pour s’inscrire au rugby, de travailler avec les éducateurs pour sécuriser au maximum les enfants et leur permettre de pratiquer ce si beau sport.

L’afflux de nouveaux joueurs étant nécessaire pour développer les écoles de rugby et conserver ou obtenir en fonction des cas la labellisation « école de rugby » de la Fédération française.  Autour des 8 réunions de comité directeur annuelles, ou des 20 réunions de bureau, plus l’assemblée générale annuelle. Le comité en profite pour établir un règlement intérieur et des modifications sur les statuts de clubs pour mieux gérer l’évolution de chaque entité.

Le gros point positif du département c’est le rugby féminin, même s’il est quand même un objectif prioritaire pour Monsieur Le Hueron les chiffres du passé explique tout. En 2003 le comité commence le développement du rugby féminin, de 20 filles en 2004 on passe à 135 en 2018.  L’objectif est d’améliorer ce chiffre, pour que chacun puisse profiter des valeurs du rugby.  Du sport adapté au sport féminin en passant par les jeunes pousses, le rugby Bourbonnais ne cesse de grandir

Bureau Vallée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.