Match difficile pour l’OCM sur la pelouse de Tours

Hier après-midi, l’OCM se déplaçait à Tours afin de mettre fin à cette série de cinq défaites de suite.

En début de match, les Tourangeaux mettaient la pression aux bourbonnais, puis sur une percée des joueurs de Julien Darthevel, Labergere inscrivait le premier essai de la rencontre (7-0, 7ème). A la 13ème, les locaux inscrivaient déjà leur deuxième essai pour mener 12-0 après moins d’un quart d’heure de jeu. La première mi-temps fût compliquée pour les montluçonnais qui concédaient un troisième essai à la 21ème pour être menés 19 à 0 à la mi-temps.

En seconde période, les bourbonnais réagissaient pour essayer d’aller inscrire leurs premiers points. Cependant, la défense tourangelle faisait bloc pour ne pas encaisser d’essai. Après une longue période de domination, l’OCM se faisait intercepter, Lacroix partait aplatir le 4ème essai, ce qui mettait fin à l’espoir des montluçonnais de revenir avec quelque chose de ce déplacement (56ème, 26-0). En fin de rencontre, les joueurs de Reno Ioannides et Dominique Héritier concédaient deux nouveaux essais. Suite à cette défaite 36-0, l’OCM reste à la 10ème place avec toujours 14 points d’avance sur Vierzon et La Couronne qui se sont aussi inclinés. Le week-end prochain, les montluçonnais recevront Riom pour un derby auvergnat très attendu.

La réaction de Reno Ioannides : « ce n’est pas compliqué, ils ont été au-dessus. Nous avons manqué d’efficacité dans les zones importantes. Nous avons fait trop de fautes pour espérer faire mieux. Ce match est du passé, il faut se concentrer sur la réception de Riom, on doit rester confiant et on devra augmenter notre niveau de jeu. »

US Tours 36-0 Ovalie Club Montluçon

(Mi-temps : 19-0)

Points : Tours : 6 essais Labergere (7e), Etamé (12e), Gaborit (21e, 61e), Lacroix (56e), Biet (80e) 2 transformations Denormandie (7e,13e) 1 transformation Ledoux (56e).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.