Jordan Augaudy : « mon rôle sur le terrain est de guider les jeunes »

CB Floc

Jordan Augaudy, le pilier de l’OCM, nous dévoile son parcours et son ressenti sur la saison actuelle.

Pouvez-vous vous présenter ? En tant que rugbyman et en dehors du rugby ?

C’est ma 20ème année de rugby à Montluçon, au début, j’ai hésité entre le handball et le rugby. Puis des amis m’ont poussé à venir au rugby, et j’ai toujours aimé les sports de contact. Dans la vie, je suis responsable d’agence, dans l’entreprise Caillaud.

Votre rôle sur le terrain ?

Je joue première ou deuxième ligne, mon rôle sur le terrain est de guider les jeunes. Il faut aussi être sérieux sur le terrain mais aussi de ne pas trop parler à l’arbitre. Je suis un joueur de ballon, ma spécialité est la chistera. Mon positionnement dans le jeu ce n’est pas être trop présent dans les rucks mais derrière les arrières ou à l’aile pour jouer les coups à fond.

Quel style de joueur êtes-vous sur un terrain ?

Je suis un joueur technique, puissant et agile.

Quels sont vos objectifs sur le court comme sur le long terme ?

L’objectif est de se maintenir le plus vite possible avec l’équipe. On veut aussi profiter des mecs qui vont arrêter cette saison. Le but est de continuer à aider les jeunes pour qu’il puisse prendre la place des plus anciens quand le moment sera venu.

Un petit retour sur ce match contre Riom, au scénario complètement fou. Beaucoup de frustration ?

On a fait un début de match catastrophique, on prend 2 essais coup sur coup. Après le deuxième essai, on se dit que ce match sera tout bon ou tout mauvais. Finalement, on s’est ressaisi pour faire une belle performance. Nous avons montré de quoi nous sommes capables et que notre classement actuel ne reflète pas la qualité de notre équipe.

Comment est l’ambiance dans l’équipe ?

Malgré des résultats négatifs, nous avons gardé une cohésion entre nous. Dans les moments les plus durs, l’état d’esprit du groupe a été très important.

Votre ressenti sur le club de l’OCM ?

Le club se porte bien, il y a de plus en plus des jeunes qui rentrent dans le groupe de la première. Les jeunes qui jouent actuellement avec moi, ce sont des joueurs que j’avais entrainé dans les catégories de l’école de rugby.

Votre plus beau souvenir sur un terrain ?

Sans aucun doute c’est le titre de l’année dernière (grâce à Julien Robalo) en championnat d’honneur. C’était la récompense d’une grande saison et de l’investissement de tous les joueurs depuis la renaissance du club en 2016.

Ta plus grosse bourde ?

Ce n’est pas forcément une bourde, mais ce sont mes deux KO à l’échauffement étant plus jeune. Le premier, je m’échauffe en faisant une flexion et je heurte un montant de porte. La seconde fut de se prendre un coin de banc en faisant des pompes.

 

Crédit photo : OCM.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.