Nelly Pace : « La boxe, c’est repousser ses limites »

Bureau Vallée

Boxeuse au club de Desertines, Nelly Pace n’était pas à la base une boxeuse dans l’âme, mais l’ambiance et la passion de son entraîneur, lui on fait naître une vocation. Amateur en moins de 56 kilos, elle compile trois victoires pour deux défaites. 


Bonjour Nelly, pouvez-vous vous présenter ? 

J’ai 28 ans, j’ai cinq combats en amateur en boxe anglaise. J’ai fait mon premier combat l’an dernier à Paris, j’ai commencé par une défaite ce n’était pas facile. Déjà partir combattre à l’extérieur, j’avais l’appréhension du combat. Je n’avais pas mon coach, j’étais avec celui de l’entente avec Volvic, pas avec mon coach Fred Merger de Desertines. C’était compliqué mais ça ne m’a pas dégoûtée, au contraire. J’ai commencé au club en 2016, mais en loisir, et je suis passé en amateur l’an dernier. A la base, dans le club j’y étais pour faire du self-défense

Qu’est-ce qui vous plaît à l’APB Desertines ?

L’ambiance est magnifique, c’est un super club, très familial. J’ai un très bon coach, Fred (Merger, coach et président du club de l’APB, nldr.) il vit la boxe, il est passionnant. Moi, j’étais partie pour faire du self-défense et c’est lui qui m’a vendu le sport. Grâce à lui, c’est devenu ma passion, j’en fait trois fois par semaine maintenant. Je n’ai pas d’objectif, seulement celui du plaisir, vue mon âge à bientôt 29 ans, je veux être maman, je boxe uniquement pour me faire plaisir. Grâce à lui, s’est devenu ma passion, j’en fait trois par semaine, maintenant, c’est une vraie passion. 
Au club de Desertines, on s’entraîne tous ensemble, on est vraiment en famille, je boxe contre les garçons, les jeunes, les autres filles. On est vraiment tous ensemble. 

Qu’est-ce qui vous a plu dans la boxe ? 

La boxe, c’est le dépassement de soi, c’est ça qui m’a plu au départ, repousser ses limites. Et ensuite, j’ai pris confiance en moi grâce à la boxe. Monter sur le ring, il faut déjà pouvoir le faire, se préparer et moi ça me motive, combattre l’adversaire, il faut dépasser ses peurs, j’aime beaucoup ça. 

C’est aussi un sport qui permet des grandes soirées pour rassembler tout le monde.J’ai participé au Gala à Desertines en Novembre dernier (le 11) devant 600 personnes, j’ai gagné et presque tous les gens du club ont gagnés, c’était beau. Après, il y a toute la famille, les copains, c’est beaucoup de pression de boxer à domicile, c’est toujours stressant. Mais après, c’est une vraie fête pour tout le club, 

Vous conseillerez la boxe pour vos futurs enfants ? 

Il y a une école de boxe pour les enfants, j’aimerais beaucoup participer pour former les jeunes à ce sport. J’aurais aimé découvrir ce sport plus tôt, j’ai commencé par le judo, j’ai les réflexes d’une judokate plus que d’une boxeuse. Quand tu  débutes plus jeune, tu as tout de suite les bons réflexes. Si j’ai des enfants, je les mettrai à la boxe, pour les valeurs de ce sport. C’est toujours dur pour une maman de voir ses enfants se faire taper dessus, mais franchement la boxe apporte beaucoup de belles choses. 

Site internet : APB Desertines

Boxe 1

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.