Le BC Gannat, une histoire de famille pour les Grolier

Bureau Vallée

Actuellement en Régional 3, le groupe senior fille du BC Gannat contient dans ses rangs deux jeunes joueuses qui se connaissent sur le bout de la langue : Romane et Marion Grolier. Très proches, que ce soit sur un terrain comme dans la vie de tous les jours, elles se connaissent par coeur et représentent parfaitement l’état d’esprit du BCG, à la fois convivial mais aussi compétitif. Le dernier de la famille Grolier, Arsène, est également présent dans le club. Voici une petite entrevue avec Romane et Marion Grolier, qui ne manque pas d’humour !

Bonjour Romane et Marion, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ? 

Romane et Marion GROLIER, 21 et 20 ans, nous faisons nos études sur Clermont-Ferrand en audit et en droit, et faisons du basket à Gannat depuis 7 ans. Arbitres et joueuses seniors niveau régional, nous sommes un duo incontournable, le basket prend une part importante de notre temps libre les week-ends.

Depuis quand faîtes-vous du basket ? Quel est votre poste dans l’effectif ?

Notre parcours est identique, nous faisons du basket depuis l’âge de 6 ans, nous avons commencé à la JAV pendant 5 ans, c’est notre mère qui nous a mis au basket alors que notre père nous voyait plutôt comme les prochaines sœurs Williams… Puis, nous avons fait un petit break de 3 ans avant d’aller à Gannat,  et c’est le début d’une histoire qui dure maintenant depuis 7 ans déjà…

Nous sommes toutes les deux ailières, l’une droitière et l’autre gauchère. Notre rôle est d’amener un jeu rapide et collectif et marquer les paniers à distance. Notre coach compte beaucoup sur nous à ce poste, ainsi que d’autres joueuses. C’est avant tout un sport collectif et une bonne attaque, un shoot ouvert, on le doit à toute l’équipe.

Si vous aviez une qualité à donner sur votre soeur, cela serait laquelle ? Et un défaut ?

Romane : Marion c’est sa papatte gauche, sa rapidité, et son application en défense avec sa combativité qui permettent de récupérer des bons ballons.  Mais elle peut aussi passer à côté de son match.

Marion : Romane a une bonne adresse, surtout à 3 points. Elle a aussi un très bon dribble et est une bonne technicienne. Elle sait remotiver l’équipe grâce à des shoots importants pris dans des situations difficiles. Son défaut serait son manque de concentration.

Comment jugez-vous votre début de saison, que ce soit individuellement comme collectivement ?

Ce début de saison, qui est déjà bien avancé, est mitigé. En effet nous avons fait de très bons matchs contre des grosses équipes et nous sommes également passés à côté de certains matchs que nous n’aurions pas dû laisser nous échapper. Ce qui fait qu’on se retrouve au milieu de tableau à la 7eme place sur 12. De plus, nous avons eu une blessure très sérieuse pour une joueuse majeure qui ne pourra pas finir cette saison à nos côtés…

Grolier sister

Qu’est-ce que cela fait de jouer avec sa sœur dans la même équipe ?

C’est une super expérience, nous ne nous sommes jamais quittées.  Nous sommes complémentaires et nous nous comprenons en un regard. Nous nous encourageons sur le terrain, comme sur le banc, et n’avons pas peur de nous dire les choses. C’est bien de pouvoir compter sur quelqu’un comme ça dans l’équipe.

En trois mots, comment définiriez-vous le club du BC Gannat ?

Familial, ambitieux, compétitif

Quels sont vos objectifs pour cette fin de saison avec votre équipe ?

L’objectif est surtout de bien finir cette saison et de se maintenir, gagner les derniers matchs, se rassurer sur notre niveau de jeu.

Photo en Une : les deux soeurs, lors d’une visite d’un gymnase municipal : celui de Miami Heat.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.