Yannick Bougarel : « Je ferai toujours partie de l’Ovalie Club Montluçon »

Avec un petit bol d’air sur la zone de relégation, l’OCM veut se rassurer rapidement dans cette fin de saison, une dernière partie d’exercice particulière pour Yannick Bougarel, le deuxième ligne historique du Rugby de Montluçon…

Comment se déroule la saison du club pour le moment ?

L’objectif de base cette saison, c’était le maintien, en ce moment on reste sur 9 défaites de suite, donc forcément mentalement ce n’est pas facile. Ce dimanche, on aurait pu largement gagner (défaite 19-18 face à Issoudun), on aurait dû faire une meilleure première mi-temps. On prend trois essais un peu casquette, des interceptions, des erreurs d’inattention…

Avec un succès ce dimanche on était assuré du maintien, maintenant, on est obligé de regarder dans le rétroviseur, on est à 15 points du premier relégable donc on a un peu de marge, mais tout peut aller vite. Nous nous déplaçons chez nos deux concurrents directs, nous n’avons pas le droit à l’erreur. Il faut corriger nos défauts, marquer sur nos temps forts et rester sereins.

Vous avez des regrets sur la saison, votre effectif méritait une meilleure place ?

On avait largement l’effectif pour faire mieux, j’en suis persuadé. Mais c’est le rugby amateur, on a eu beaucoup de blessés, des suspensions pour carton rouge qui ont duré longtemps, dimanche encore il ne nous manquait pas mal de monde. Nous n’avons pas d’indispensable dans l’équipe, mais tout le monde est important. À chaque fois il manque 5-6 mecs et ça se ressent immédiatement. C’est le sport qui veut ça, on s’adapte. Des gens travaillent, moi le premier je bosse des fois les week-ends, c’est le sport amateur ça fluctue. Mais je pense que le groupe a le niveau de ce championnat, si tout le monde est là, on peut être deux trois places au-dessus au classement, je pense.

Nous avons souvent réalisé de belles prestations cette saison, mais soit par manque de patience près de la ligne adverse, soit un petit ballon tombé, nous ne marquons pas assez. Parfois ça passe à rien, comme contre Issoudun ou Riom, nous n’avons jamais été largués dans ce championnat. Et puis nous avons toujours eu une envie énorme, c’est important déjà.

Vous restez optimiste pour le maintien ?

Oui, après, c’est sûr que les deux déplacements à La Couronne et à Vierzon vont être très importants. Mais nous n’avons qu’une seule idée en tête, c’est gagner à La Couronne premièrement pour mettre fin au suspens. On veut se sauver le plus vite possible. On sait que pour ces deux équipes qui galèrent encore plus que nous, mentalement, ça doit être très difficile. Il faut en profiter et se sécuriser immédiatement. Je veux que le rugby à Montluçon existe sans regarder dans le rétroviseur en permanence, là on récupère des points de bonus par-ci par-là, il faut gagner pour que ce soit clair ! Et personnellement, j’aimerais beaucoup que la fin de saison soit sereine, pour en profiter…

C’est votre dernière saison ?

Sportivement oui, ce seront mes trois derniers matchs. J’arbitre en même temps, je vais passer mon examen, je vais me concentrer là-dessus. Physiquement, mon corps me dit stop, mes articulations me demandent d’arrêter (rires). Je vais laisser ma place aux jeunes, beaucoup arrivent des juniors. Dimanche, une bonne partie a joué avec les Seniors. Ils vont progresser, passer par la réserve pour ensuite monter en première, la formation est là, c’est une force du club. Ils sont très bons, ils ont des qualités, je vais devenir supporter numéro 1. Mais j’aimerais tirer ma révérence dans un grand match comme la réception du leader Poitiers. Ce sera une belle fête, un beau moment à vivre, on peut faire un gros match, et pourquoi pas une victoire, je ne m’avance pas trop tout de même.

Ensuite, je serai encore sur le terrain mais j’aurai un autre maillot, je vais rentrer au conseil d’administration du club, je ferai toujours partie de l’OCM. C’est important, ma fille est à l’école de rugby, je veux travailler avec les plus jeunes, faire vivre le club, montrer que le rugby existe à Montluçon. Je suis très attaché à l’Ovalie Club Montluçon. Je suis et je resterai Montluçonnais.

 

Sogo Loisirs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.