Benjamin Margottat : « Je suis chez moi ici »

Le jeune attaquant de pointe de l’Académie de Moulins, vie son rêve dans son club formateur, rencontre avec un jeune joueur de 19 ans qui évolue avec la Nationale 3.


Benjamin, vous avez toujours été à l’Académie ?
Oui, je suis un petit gars de Moulins, je suis parti une saison, mais je suis vite revenu l’an dernier. Je n’ai jamais regretté ce choix, c’est que du plaisir pour moi d’être à Moulins. On se connaît tous par cœur, on s’entend bien, je suis un peu en famille ici, je me sens chez moi. L’ambiance est toujours bonne au sein du club, nous avons le même effectif depuis longtemps, forcément ça crée des liens forts.

L’an dernier, vous avez vécu une belle première saison avec les seniors ?
Oui, c’est sûr, pour ma première saison en R1, j’ai joué avec l’équipe première, nous avons remporté beaucoup de rencontres. J’ai fini deuxième meilleur buteur du championnat, donc j’ai vraiment vécu une magnifique saison. Participé à la montée de mon club comme cela, c’était beaucoup d’émotions pour moi, en plus vue l’histoire de la saison. On a un début d’exercice où on joue le maintien, on était en difficulté, puis nous avons enchaînés 19 rencontres sans défaites si je ne me trompe pas, ce n’était pas vraiment notre objectif au départ, mais aujourd’hui on se retrouve en Nationale 3. Cette saison-là, je n’aurai pu la vivre nulle part ailleurs, quand c’est pour son club, c’est toujours plus fort.

Cette saison en Nationale 3 est plus compliquée que la précédente.

C’est dur cette année, c’est sûr, nous jouons contre de très belles équipes. Ça joue au ballon dans ce championnat, vraiment, on essaye de répondre avec nos qualités. On est pratiquement toujours le même groupe depuis la R2, alors on n’est pas toujours habitués à ce niveau. Mais on se bat, nous sommes solidaires et on a tous le même objectif, le maintien. Il nous reste à jouer nos concurrents directs, nous avons notre destin entre nos mains, donc il faut garder la tête froide. Cette saison, j’ai moins de ballons que l’an dernier forcément, il faut que je devienne plus tueur du coup. J’ai beaucoup à apprendre encore, et je suis bien ici pour évoluer. Des cadres du groupe m’aident beaucoup comme Kévin Dumont, Fabien Duron et Alexis Raynaud par exemple. Ils me poussent toujours à l’entraînement, en match, ils ont toujours le bon conseil, c’est un vrai plaisir d’avoir des gars comme ça pour nous les plus jeunes. Il faut que je travaille, mais je pense aussi que cette saison, on manque de confiance, il suffit d’un but pour que tout reparte.

Ce week-end vous vous déplaçez à Chamalières, une équipe qui va mal en ce moment
Ils ne vont pas bien, mais nous non plus, c’est que du bonus ce déplacement pour nous.
Même dans une mauvaise passe ça reste une très belle équipe. Ils ne vont pas bien, mais nous non plus, c’est que du bonus ce déplacement pour nous. Si on ramène des points, ce sera bien pour la fin de saison, ça nous donnerait de l’air. Il faut être conscient qu’ils sont forts, mais c’est clair qu’on y va pour ramener des points, pas en victimes. Nous allons tout faire pour gagner, notre groupe est à sa place dans ce championnat.

Crédit: Académie de Moulins

Sogo Loisirs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.