Lucas Parlementot : « Le RCV doit au minimum jouer le haut de tableau de Fédérale 2.»

Bureau Vallée

L’ailier-arrière du RCV revient pour nous sur la splendide saison des siens, et l’avenir toujours flou du club. 

Avez-vous des nouvelles pour l’avenir du club ? 
Non aucune nouvelle, on attend un appel autour de mi-mai, je ne sais pas vraiment où on en est, nous sommes un peu perdus. On sait qu’on a des chances de maintien, mais aussi que la relégation est possible. Déjà, quand on nous a annoncé qu’on ne ferait pas les phases finales, on ne nous a rien dit de plus, nous n’avons même pas de date précise pour la décision, c’est le flou total. Je sais en revanche que le club, les dirigeants, chacun au RCV fait son maximum pour se sortir de cette situation, nous avons une vraie volonté de ne pas baisser les bras, prouver que c’est une injustice.

Vous resterez à Vichy si descente il y a ? 

Oui, je ne vois aucune raison de partir, nous tournons vraiment bien sur le plan sportif, les soucis sont vraiment extra-sportifs. Aucune raison de quitter le navire, ce serait un peu moins intéressant sportivement parlant, nous avons un effectif de haut niveau de Fédérale 2, mais n’ai entendu aucun joueur dire si ça descend, je pars, comme chaque saison, il y aura peut-être trois ou quatre changements, mais ce ne sera pas plus que d’habitude, pas d’exode massif. 

Comment jugez-vous votre saison, individuellement et collectivement ? 

Pour ma part, la saison, c’est bien passé, nous avons gardé pratiquement notre ligne de trois-quart de l’année précédente, pratiquement la même ossature donc on avait beaucoup d’automatismes, on s’entend tous très bien en plus, avec quelques renforts l’été dernier, nous avons fait une belle saison.Pour ma part, la saison s’est bien passé, nous avons gardé pratiquement notre ligne de trois-quart de l’année précédente, pratiquement la même ossature donc on avait beaucoup d’automatismes, on s’entend tous très bien en plus. Au début, on regardait derrière nous, le maintien puis petit à petit, on a regardé le haut de tableau. 

Le club de Vichy mérite d’être en Fédérale 2 ? 

Ce club le mérite vraiment, tant au niveau des infrastructures, des gens, de son fonctionnement, je pense même qu’à terme, il ne mériterait pourquoi pas la Fédérale 1. Pour moi, si un club peut aller haut dans l’Allier, c’est bien le RCV, l’an dernier pour la montée, je me suis retourné et dans la tribune il y avait plus de 3000 personnes, il y a un réel engouement à Vichy pour le sport et particulièrement le rugby. Le RCV doit au minimum jouer le haut de tableau de Fédérale 2.

Comment est Sébastien Mazet votre entraîneur principal ? 

Il est beaucoup dans l’échange avec les joueurs, on discute beaucoup, il n’impose pas les choses, il partage beaucoup avec nous, sur nos ressentis, il nous laisse prendre énormement d’initiatives sur le terrain, ça colle avec notre style. Il est plus en charge des trois-quarts et derrière on s’est beaucoup amusé cette saison, quand on joue ce n’est pas stéréotypé, des plans de jeux sont fait à l’avance, mais après sur le terrain, on est très libre, c’est très agréable. 

Bureau Vallée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.