Jose Caçote « J’aime mon club et le fait de jouer avec mes amis »

Accords Parfaits

Le patron du restaurant la squadra à Montluçon, mais aussi joueur vétéran à Montluçon Foot, nous raconte son parcours de Paris jusqu’à sur les bords du Cher.

Bonjour Jose, Pouvez-vous raconter votre parcours ?

J’ai commencé très tôt dans la restauration, pendant dix ans puis j’ai stoppé. Je joue aussi au foot depuis mon plus jeune âge. Ensuite j’ai enchainé beaucoup de petits boulots que ce soit dans la moto, la voiture ou bien dans le bâtiment. Originaire de la région Parisienne, j’avais bossé dans un hôtel de luxe parisien, en tant que garçon d’étage. Je suis arrivé à Montluçon, en 1996, grâce à une ancienne connaissance, tous les deux, nous avions repris le crocodile. Au bout de dix ans, nous avions perdu notre affaire, du coup j’ai créé mon restaurant la squadra en 2007.

Vous jouez encore aujourd’hui, c’est donc une véritable passion pour vous ?

Exactement ! J’ai commencé le foot dès l’âge de six ans dans le club de l’AS Pierrefitte dans la Seine Saint-Denis. J’ai mes classes là-bas de poussin à minime, puis jusqu’en junior au FC Grolley dans le Val d’Oise. Un peu plus tard avec des amis, on avait monté une équipe de quartier. Lors de mon arrivé à Montluçon, j’ai rejoint Dunlop puis les Ilets où je suis depuis vingt ans.

Pourquoi continuer à jouer ?

C’est la passion qui est encore présente. J’aime ce club, mais aussi de jouer avec mes copains, je n’ai pas encore envie d’arrêter. Le foot me permet aussi de me faire sortir de mon travaille, de penser à autre chose. Pendant la trêve, je vais aussi courir, j’apprécie de faire du sport. Néanmoins, à mon grand regret (rires), mon fils Diego ne veut pas entendre parler du foot mais pratique le tennis à Nerdre.

Vous avez évolué en division 3 cette saison, quel est votre bilan ?

Ce fut une bonne saison, depuis quatre ans, et les vétérans avaient décidé de s’inscrire dans le district de l’Allier, nous avons enchainé quatre montées successives. Malheureusement, certains joueurs montent dans les équipes supérieures quand il manque du monde et cela affaiblit notre équipe. Cette année, on finit à une très belle cinquième place, il faut noter que la moyenne d’âge dans le groupe est environ de 45 ans.

Quel poste préférerez-vous sur le terrain ?

Je préfère jouer milieu de  terrain, ce qui fait réagir mes coéquipiers, qui me disent que je cours encore plutôt bien. De temps en temps je dépanne en tant que gardien car j’aime ce poste, mais cette saison j’ai été souvent dans les cages.

Quel est le  joueur qui ta le plus marqué dans ta carrière ?

J’ai joué contre Ruben Umpiérrez, ancien international Uruguayen, lorsque j’évoluais avec l’équipe de l’hôtel ou je travaillais. Je l’avais reconnu, et j’ai réussi à prendre son maillot à la fin du match.

Quel est ton meilleur souvenir sur la pelouse ?

Quand on avait créé le club de quartier, on avait remporté la coupe de Seine Saint-Denis en remportant deux buts à zéro la finale contre Saint Ouen à Noisy le Sec.

,

CB Floc

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.