Reno Ioannides : « Pouvoir s’appuyer sur la nouvelle génération »

Après cette saison éprouvante, l’entraineur Réno Ioannides revient sur cette saison et le futur de l’équipe pour la saison prochaine.

Comment s’est passé l’avant saison ?

Il y a eu pas mal de changements durant l’été dernier. On n’a pas eu beaucoup de temps pour mettre les choses en place avant le début du championnat. La préparation a dû être raccourcie, mais nous avons quand même bien travaillé. Tout le groupe a fait des efforts.

Quel est votre bilan de saison ?

Pour une première année en Fédérale 3, c’est un bilan plutôt positif. On a réussi à se maintenir, ce qui était l’objectif du début de saison. Certes, nous avons eu quelques frustrations sur certaines périodes mais dans la difficulté, les joueurs n’ont pas lâché.

Le début de saison fut bon, qu’est ce qui s’est passé ensuite ?

On a surfé sur notre lancée en début de championnat. On arrivait avec notre bouclier de Champion d’Auvergne. Après, la période de l’hiver fut compliquée car nous avons continué à jouer à cause des différents reports de matchs. En décembre et janvier, nous avons enchainé quatre matchs de suite, et à ce moment-là, il y avait des blessés dans le groupe. Malgré cela, nous sommes restés soudés.

Est-ce que le manque d’expérience s’est ressenti à certains moments ?

Peut-être que sur des fins de matchs, si on avait eu deux ou trois joueurs plus expérimentés, les situations auraient été mieux gérées. Néanmoins, les gars avaient largement les capacités pour jouer à ce niveau. Désormais, on sait ce que demande ce niveau, on a engrangé de l’expérience pour la saison prochaine.

Des regrets sur quelques rencontres ?

On était sur une bonne voie en milieu de saison. Après, avec l’avance sur La Couronne et Vierzon, il est possible qu’il y ait eu du relâchement dans les têtes. Le fait de se déplacer avec une feuille de dix-huit noms avant les matchs, et que des gars soient obligés de tourner en réserve et en première n’a pas facilité les choses.

Qu’attendez-vous de l’année prochaine ?

Que l’on fasse du mieux possible, après je n’ai pas encore d’attente particulière, on verra le moment venu.

Des recrues sont à prévoir ?

Oui, il faut renforcer le groupe. Je suis en contact avec des joueurs mais je ne peux encore rien annoncer. Il faut aussi que l’on puisse compter sur la formation avec la génération des juniors qui sont devenus champions d’Auvergne.

Comment souhaitez-vous que le club évolue ?

Il faut continuer le travail sur la formation. C’est l’avenir du club. Sur le marché des transferts, c’est très compliqué de faire venir des joueurs de l’extérieur, donc nos meilleurs éléments doivent venir en interne pour pérenniser l’OCM dans cette division.

Justement, il y a une nouvelle génération qui arrive, qu’en pensez-vous ?

Je suis impatient de pouvoir travailler avec eux. Il faut qu’ils prennent confiance en eux et s’ils continuent de bien travailler à l’entrainement, ils peuvent devenir de bons joueurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.