A la rencontre de Dominique Champ, président du RC Vaux

Nous avons discuté avec Dominique Champ, président du RC Vaux, qui a évoqué son club et le rugby auvergnat en général.

Burger King

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Dominique Champ. J’ai 42 ans et je suis originaire du Cantal. J’ai commencé le rugby à l’âge de 5 ans à Mauriac dans le Cantal, en cadets je suis allé jouer au Stade Aurillacois où je suis resté jusqu’en juniors Reichel. J’ai ensuite joué à Pleaux et à Arpajon-sur-Cère toujours dans le Cantal. Ensuite pour raisons professionnelles, j’ai été muté sur Paris où j’ai joué à Vincennes. Une blessure à l’épaule m’a éloigné des terrains à l’âge de 32 ans. J’ai été muté à Montluçon en septembre 2014 où j’ai su qu’une équipe de rugby était en train de se monter à Vaux. J’ai voulu reprendre le rugby sur le tard, et ma carrière de joueur à Vaux se résume à 15 minutes d’entraînement. J’ai donc intégré le staff des dirigeants et j’ai été nommé président depuis le mois de juin 2019.

Quel est le projet global du club à court et moyen terme ?

En termes de résultats, nous fixons aucun objectif aux joueurs, le but étant de se faire plaisir. Maintenant il est vrai que ce titre gagné la saison dernière de champion d’Auvergne nous a ouvert l’appétit. Nous avons perdu notre 16 ème de finale du championnat de France contre La Palme, qui a été le futur champion de France. Et quand on a goûté aux phases finales, on a toujours envie d’y revenir. Nous avons aussi une école de rugby, que nous souhaitons développer. Le club est très jeune, seulement trois années de compétition, on va donc continuer à grandir tranquillement.

Que pensez-vous du niveau du rugby auvergnat actuellement ?

Le rugby auvergnat se porte bien, beaucoup de clubs de notre comité se sont montrés lors des phases finales du championnat de France. On a eu un club du comité titré. Cela prouve bien que le rugby auvergnat peut faire aussi bien que les autres comités.

La belle histoire d’Issoire vous inspire t-elle ?

Oui, quel club ne serait pas inspiré par cette belle histoire. Un titre de champion de France qui vient récompenser des joueurs, des dirigeants mais aussi des bénévoles, des sponsors, une ville toute entière et même un département et une région.
Un titre, à quel niveau qu’il soit vient toujours récompenser le travail fourni par les joueurs et l’équipe encadrante. Mais derrière les joueurs, il ne faut pas oublier les bénévoles qui œuvrent chaque dimanche et jours de la semaine dans l’ombre et sans qui le club ne tournerait pas, permettez-moi ici de remercier tous les bénévoles que nous avons au Rugby Club de Vaux.

Quel est le plus grand joueur de rugby de tous les temps, à votre avis ?

Il y a beaucoup de grands joueurs dans le monde entier mais le seul qui m’ait donné l’envie de jouer au rugby est mon frère Patrick qui jouait à Aurillac. Je me souviens, petit, j’allais le voir régulièrement avec mon père dans l’antre du stade Jean Alric. Et pour moi c’est exactement ça, un grand joueur est celui qui donne envie à un gamin de pratiquer le rugby.

Burger King

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.