Gannat, bastion de la gymnastique bourbonnaise

CB Floc

La Gymnastique de Gannat est une véritable institution depuis des décennies, voire des siècles dans notre département. Point historique et sur l’actualité (riche) de l’Entente Gymnique Gannatoise.

Histoire de ce club…

A Gannat, difficile de parler de clubs sportifs sans évoquer la gymnastique, qui tient une place très importante depuis de très longues années. En effet, le premier club a été créé en 1884, nommé « La Gannatoise »

Les années sont passées, deux structures distinctes ont vu le jour par la suite : « Gannat-Gym » et « l’Union Gymnique Gannatoise », qui rayonnaient dans le sillage de la gymnastique auvergnate, voire même sur tout le territoire français. Mais, dans les années 70/80, une bâtisse va sortir de terre. Une salle spécialisée voit le jour, permettant la cohabitation des deux associations dans une seule et même salle, avec des séances en commun, orchestrés par les mêmes moniteurs.

Ainsi, la fusion est quasiment inévitable, et va avoir lieu en 1989, grâce à Monsieur Quintard (président de Gannat-Gym » et Monsieur Mazel (président de l’Union Gymnique Gannatoise), qui deviennent les créateurs de l’Entente Gymnique Gannatoise. Le slogan « l’union fait la force » va donc à sied à ce projet.

Cette entente va rapidement porter ses fruits, notamment sur le plan sportif puisque, au début des années 90, la gymnastique artistique masculine fait un quart de finale de Coupe de France, mais également un podium en DN1B. Orienté vers l’Euroteam à partir de 2000, Gannat continue de se mettre en valeur et obtient trois titres de champion de France en huit ans.

Et maintenant ?

Le club se porte bien. Très bien même ! L’EGG compte plus de 300 adhérents, répartis dans de nombreuses sections : Babygym, Gymnastique Artistique Masculine (GAR), Gymnastique Artistique Féminine (GAF), Gymnastique Rythmique (GF) et Section Adulte (Renforcement Musculaire, Step).

Depuis 2018, l’Entente Gymnique Gannatois a établi un projet sur cinq ans. Une feuille de route qui comporte trois objectifs majeurs :

– Encourager la pratique de la Gymnastique en la rendant accessible à tous niveaux et faire connaître celle-ci par une activité programmée sur toute la saison. Etre connu et reconnu comme un club référent.

– Développement du club par des sections adaptées (loisirs, régional, fédéral, performance + autres disciplines) et, par conséquent, un nombre de licenciés en progression

– Se donner les moyens de garantir des résultats lors des diverses compétitions sur la Grande Région grâce à : des podiums, des classements et des qualifications.

Pour cela, le club se donne les moyens, avec notamment trois salariés et quatre personnes référentes (Melinda Thomas, entraineur GAF / Damien Pereira entraineur GAM/ Justine Charlat entraineur GR / Marina Payant, entraineur baby gym) et 15 « petites mains », qui accompagnent / aident les entraineurs. Des bénévoles sont également là au quotidien avec 40 membres actifs et 20 membres du bureau.

Pour « vivre », l’EGG organise des compétitions sportives, mais aussi extra-sportives (brocante, course à pied, loto, gala) pour, justement, subvenir aux besoins des salariés et à la pérennité du club, qui se veut ouvert à tout le monde (de 3 à 77 ans). « Aujourd’hui la vie d’un club ne ressemble plus à celle d’il y a 10 ans, cela peut devenir compliquer sans les subventions ou sans un travail interne pour aller chercher de l’argent (aide emploi, sponsoring, etc..) » selon Lionel Charlat, le président du club.

Les distinctions

Tout cela permet d’avoir des résultats significatifs, et notamment sur ces dernières années. En effet, l’équipe « GAM » a obtenu un titre de champion de France UFOLEP en 2019 ; Team Gym (senior), qui mélange les différents styles de gymnastique et d’évolution au sol, était champion de France en 2018 et a terminé vice-champion cette année. La Gymnastique Rythmique a fait une finale aux championnats de France cette année. En plus de tout cela, le club est labellisé FFG (Fédération Française de Gymnastique) et Babygym.

Pour les années futures, l’objectif de l’EGG est de garder des valeurs. Pour Lionel Charlat, c’est essentiel à la vie du club : « on est attentif à cela, le téléphone portable est, par exemple, interdit et rangé dans une boite pendant la séance, on veut que tout le monde se connaisse, des plus jeunes au plus âgés ». Pour lui, le club se résume en six mots : Formation, Plaisir, Respect, Convivialité, Fierté et Performance.

CB Floc

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.