Vichy – Cournon : comme on se retrouve !

Alors qu’Issoire n’est plus là, Vichy – Cournon est désormais le seul derby de Fédérale 2. Les équipes sont encore en rodage en ce début de saison, voilà que la deuxième journée nous offre déjà une affiche de gala, à Vichy pour commencer.

Les vacances sont terminées depuis longtemps, la préparation, aussi, on est déjà dans le vif du sujet. L’odeur du camphre a embaumé les vestiaires, le cliquetis des vissés sur le carrelage retentit à nouveau, le rugby a bien repris ses droits ! Il nous offre d’ailleurs, dès la deuxième journée, un choc comme on les aime, un derby de feu entre Vichy et Cournon. Le combat des chefs comme on pourrait l’appeler.

Après une saison intéressante, Cournon ré-attaque avec la volonté de se maintenir à ce niveau et, pourquoi pas, avec l’envie de regoûter aux phases finales. La première journée fut compliquée pour les  » rouge et blanc  », qui s’inclinent largement à la maison face à un cador de la poule, Périgueux. L’envie de laver l’affront est bien présente, et l’occasion est idéale. Car quand il s’agit d’un derby, jouer à la maison est primordial, certes, mais cela n’est pas un gage de victoire ! Le public se déplace en nombre, pousse derrière ses hommes, et la motivation d’écraser l’adversaire sur ses terres transcende généralement l’ensemble des acteurs sur le pré. Cournon va dans l’Allier avec le costume d’outsider, un statut qui lui va plutôt bien.

Après un gros match à Sarlat où les  » bleu et jaune  » méritaient beaucoup mieux qu’un simple point de bonus défensif, les voilà de retour dans leur antre… Avec les crocs ! La saison passée, aussi belle soit-elle, est désormais digérée et l’ensemble du groupe s’est tourné désormais vers l’avenir. Un recrutement intéressant et jeune cet été, une volonté de valider très rapidement le maintien pour se tourner vers des objectifs de phases finales, et vous obtenez une équipe plutôt décontracte, sûr de son jeu, qui va poser des problèmes à un bon nombre d’adversaires cette saison. La bande à Arthur Roulin endosse le statut de favoris, mais devra sortir un match immense pour s’imposer face aux coéquipiers de Vincent Travassac !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.