Attention au réveil des Fosséens !

Accords Parfaits

Défait à la maison vendredi dernier contre Saint-Chamond, Vichy-Clermont se déplace à Fos Provence, la lanterne rouge de Pro B, dans l’intention de regoûter à la victoire.

Ne pas laisser le doute s’installer ! Hors-norme depuis le début de la saison, Vichy-Clermont ne compte pas stagner et veut relancer aussitôt la machine. Cependant, il faudra faire attention à l’adversité. Bon dernier du championnat, Fos Provence n’a toujours pas connu la victoire cette saison, alors que cette formation a clairement des ambitions de remonter en Jeep Élite.

Sur le papier, l’effectif de Fos a de la qualité. Relégué de la première division, le club de Rémi Giuitta a changé littérelament d’effectif, mis à part le meneur Edouard Choquet. Sinon, le reste, on retrouve que des nouveaux visages, bien connus du championnat de Pro B : Caleb Walker a fait les beaux jours d’Evreux, Junior Mbida est un spécialiste des montées (Orleans, Boulogne-sur-Mer, Antibes), Charles-Noé Abouo connait bien la maison pour avoir porté les couleurs du club lors de la saison 2017/2018, Makram Ben Romdhane a réalisé une saison à Saint-Chamond en tant qu’un des meilleurs rebondeurs de la division.

Un effectif pléthorique mais qui peine : six défaites en six matchs, un début de saison loin d’être conforme aux attentes du club. La JAVCM devra tout de même faire gaffe à ce que les Provencaux ne se réveillent pas sur ce match, qui vont d’ailleurs avoir un renfort avec l’arrivée de Solo Diabate en tant que pigiste médical de Mohamed Hachad.

Côté vichysso-clermontois, Michael Efevberha est également qualifié, lui qui remplace Marcos Suka-Umu jusqu’à la fin de l’année 2019.

Le duel à suivre : Edouard Choquet contre Arthur Rozenfeld

Un duel franco-français à la mène, ce n’est pas souvent que l’on va voir cela en Pro B (et en Jeep Élite). Ce face à face oppose également deux joueurs qui ont connu l’élite français dans un passé proche : Arthur Rozenfeld avec Bourg-en-Bresse et Chalon et Edouard Choquet avec Fos, mais également l’ASVEL. De retour en deuxième division, Choquet prouve toute sa qualité de gestionnaire avec une moyenne de 6,2 passes décisives (en plus des 7,5 points, 2,7 rebonds et 1,5 interception). Arthur Rozenfeld risque d’avoir du fil à retordre face à ce meneir expérimenté.

Le mot du Coach Vizade

« Équipe rouleau compresseur. Attention à ne pas déclencher leur machine. Ils ont une puissance redoutable, de forts athlètes à tous les postes, de la taille, de la vitesse. L’apport de Solo Diabaté va sûrement être déterminant. A nous de tenter de retarder leur lancement de saison. « 

Accords Parfaits

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.