Frustrant !

Après un match globalement maîtrisé, le BSM Montluçon a fini par se faire rattraper par son adversaire du jour, La Roche sur Yon, et s’incline d’un petit but, sur le score de 29 à 28.

De retour sur les parquets, le BSM Montluçon avait l’opportunité de rester au pied du podium et de faire un pas supplémentaire vers le maintien en N1. Au lieu de cela, les filles de Jean-Marc Lubeth ont bafouillé leur handball dans les dernières minutes de ce match et doivent laisser la victoire à l’équipe vendéenne de La Roche sur Yon.

Si les premières minutes ont tourné à l’avatange des visiteuses (3-5, 6′), les Montluçonnaises ont remonté la pente avant de caracoler en tête (12-9, 24′). Cependant, juste avant la pause, les Yonnaises reviennent à un petit but de leur adversaire (13-12).

En deuxième période, les Bourbonnaises continuent de dominer les débats (17-14, 34′ ; 27-25, 55′) mais, à chaque fois, le club dirigé par Thomas Bremaud revient dans la partie, profitant des pertes de balle, des tirs précipités  et une certaine fatigue, leur permettant ainsi de recoller au score et, surtout, de repasser à une minute de la fin. Excellente jusque-là, Patience Okabande (5 buts) aura la balle de l’égalisation, mais bute sur Berthe Abianbakou Onoukou, qui termine avec 12 parades.

Avec cette défaite, le BSM Montluçon recule à la huitième place, gardant tout de même six points d’avance sur le premier relégable. Maintenant, il faudra se relancer au plus vite pour ne pas laisser le doute s’installer. Dès le prochain match, du côté de Pessac ?

Les statistiques de Blanzat Sport Montluçon : 

Ariana Medeot (11 arrêts), Koura Coulibaly – Chantal Okomba (7 buts), Valentine Modenel (5b), Patience Okabande (5b), Agnes Ekobo (3b), Leisie Ngavouka (3b), Sladjana Topic (2b), Myriam Andoche (1b), Kovieva Fiafialoto (1b), Louisa Kobo (1b), Cassandra Bonnet, Dieynaba Gaye

Crédit photo : Catherine Senotier

 

CB Floc

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.