La marche était trop haute pour le FFYAA !

Bureau Vallée

Ils étaient près de 1300 en ce dimanche à avoir acheté leur billet pour espérer voir la magie de la coupe opérer face à Montpellier qui, pour l’occasion, avait joué le jeu et aligné dans ce Seizième de Finale de Coupe de France son équipe type avec ses internationaux.

Face à cette armada, habituée aux joutes européennes et mondiales, le FFYAA a été assez rapidement surclassé, surtout que les Yzeuriennes, durant cette première période, ont paru quelque peu timorées devant un adversaire aussi prestigieux. Il faut dire que les Montpelliéraines sont réputées pour mettre de la percussion dans leur jeu et n’ont pas failli à leur réputation à Bellevue ce dimanche, mettant à la faute à plusieurs reprises l’arrière-garde Bourbonnaise dès le début du match.

Et c’est bien Nadal, la portière Yzeurienne, qui se met en valeur dès la première minute, suite à un corner, avant de mettre en échec, à la 10′ et 12′, successivement Gauvin et Karchaoui. Cinq minutes plus tard, elle ne pourra rien faire face à Gauvin, toujours elle, qui coupe au premier poteau la trajectoire du ballon de la tête pour ouvrir le score (0-1).
Sur l’engagement, la foule se met à espérer lorsque Ribeyra se présente seule face à Perrault, suite à un bon mouvement de jeu des Yzeuriennes, mais échoue sur la gardienne visiteuse.

Vient ensuite, la période des cadeaux, à la 20′ par exemple où une relance approximative de l’arrière garde du FFYAA permet à Gauvin, très en vue sur ce match, de doubler la mise (0-2) puis, dix minutes plus tard, c’est Mondesir qui profite des largesses Yzeuriennes pour aller tromper Nadal (0-3). Chalmet, qui n’est pas coutumière du fait, va également avoir le malheur de battre sa propre gardienne en déviant un centre tendu de Karchaoui rayonnante au milieu de terrain montpelliérain (0-4). Montpellier continue son énorme pression et Gauvin, à nouveau insaisissable, profite d’une largesse local, sert Puntigam qui cloue le score à 5-0 à la pause. Même si les Bourbonnaises s’étaient montrées plus entreprenantes vers la demi-heure de jeu, avec notamment des tirs de Landrieux et Chalabi, ce sont bien les visiteuses qui dominent logiquement cette rencontre.

En deuxième période, cela a été le contraire : les joueuses de Dominique Morabito reviennent avec de nouvelles intentions et se montrent dans le jeu. A la 55′, Berger parvient à s’enfoncer dans la défense visiteuse pour venir réduire la marque (1-5) ! Le FFYAA continue sur cette voie-là, à l’image du centre de Ribeyra qui ne trouve personne pour être repris devant le but vide ou encore lorsque la frappe de Gueheo-Djetou est claquée en corner par Perault.

Montpellier continue, lui, a pratiqué son jeu mais doit finalement attendre les arrêts de jeu pour marquer et clore la marque à 6-1 d’un match très agréable à suivre et où le coach Yzeurien Morabito pourra tirer, certainement, des enseignements prometteurs pour la suite du championnat de D2 puisque, c’est bien avec les honneurs et non pas la tête basse que les filles d’Yzeure peuvent quitter la Coupe de France 2020 !

Retour au championnat dès ce dimanche, avec un déplacement à Lille (4e) qui est juste derrière au classement et la réception du Havre le 26 janvier à Bellevue. De très gros matchs à venir face à des concurrents direct au podium où le FFYAA aura bien besoin du soutien la aussi de ses nombreux supporters !

FFYAA 1

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.