Prendre sa revanche pour la JAVCM !

Pour terminer cette phase aller, la JA Vichy-Clermont Métropole accueille Nantes ce vendredi, à 20h00, à la Maison des Sports de Clermont-Ferrand.

Après avoir obtenu une courte défaite sur le parquet de Nancy le week-end dernier (69-63), la Jeanne d’Arc Vichy-Clermont Métropole est de retour à la maison, et accueille Nantes, une formation qu’elle a déjà affronté par deux fois cette saison en Leaders Cup. C’était dans le cadre de la demi-finale de cette compétition, avec un résultat que l’on connaît malheureusement bien puisque la JAVCM a été éliminée aux portes de la Finale.

Mais, ces deux rencontres se sont jouées il y a deux mois. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. A l’image de Vichy-Clermont, l’Hermine de Nantes a réalisé un début de saison parfait, que ce soit en Leaders Cup (finale contre Antibes) ou en championnat, avec une place sur le podium lors des premières rencontres. Mais voilà, les hommes de Jean-Baptiste Lecrosnier restent sur trois défaites de rang en Pro B, face à Blois (72-70), à Quimper (83-49) et contre Gries-Oberhoffen (75-73), et se retrouvent désormais en septième position. Nantes est, certes, touché, mais n’est pas coulé et compte bien redresser la barre au plus vite, d’autant plus qu’il y a de la qualité dans ce groupe, avec notamment le meilleur rebondeur du championnat, Rene Rougeau, un Américain inconnu jusque-là et qui multiplie les cartons en France. Terry Smith est également un gros scoreur (15,4 points par match), et devrait libre une bataille sans merci avec David Denave dans ce registre.

Vichy-Clermont a donc un double objectif pour ce match : prendre sa revanche sur cette équipe par rapport à la Leaders Cup et basculer dans la première partie du championnat pour aborder la phase retour avec les Playoffs en ligne de mire.

Le duel à suivre : Rene Rougeau contre Mohamed Kone

Les deux joueurs ne jouent pas au même poste, mais vont souvent se croiser sur le parquet : meilleur rebondeur de la division, avec une moyenne de 8,5 rebonds par match, l’Américain Rene Rougeau (1,98m), au parcours atypique après avoir exercé au Venezuela, Mexique ou encore la Nouvelle-Zelande, va devoir batailler pour gagner la lutte des rebonds face au géant ivoirien, Mohamed Kone (2,10m) qui n’est autre que le deuxième meilleur rebondeur (8,3 par match). Il va y avoir une belle bagarre dans la peinture !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.