Le BSM met fin à sa mauvaise série !

CB Floc

Le BSM se devait de l’emporter ce week-end face à Lanester, la lanterne rouge, pour stopper la spirale négative et remonter au classement. Au terme d’un match maîtrisé, les Bourbonnaises s’imposent aisément, sur le score de 31 à 19.

Blanzat-Montluçon avait sans doute le match aller en tête à l’entame de cette rencontre. Vaincu 29-27 en Bretagne, le BSM a rectifié le tir ce samedi soir, pour s’emparer des trois points de la victoire. Et il n’y a pas eu photo : aggressives dans le bon sens du terme, les Bourbonnaises ne laissent aucun espace à leur adversaire en ce début de rencontre, faisaint ainsi la course en tête rapidement (4-0, 9′). Lanester devra attendre la 9e minute de jeu pour ouvrir le score, et maintiendra cet écart de quatre buts jusqu’à la 20′ (10-6) avant de voir une accélération des coéquipières d’Agnes Ekobo, intenable sur l’ensemble de ce match (sept buts), qui vont mener 15-9 à la pause.

Appliquées en défense, les joueuses de Cassandra Bonnet vont connaître quelques difficultés face à Clemence Gourden (15 arrêts), mais finalement sans conséquence puisqu’elles vont tout de même s’imposer largement, sur le score de 31 à 19.

Un résultat qui fait du bien au moral (après avoir connu six défaites de suite) et au classement, puisque le BSM Montluçon pointe désormais à la septième place avec 23 points, soit trois de plus que Bordes, le premier relégable. Il faudra confirmer ce résultat dès la prochaine journée, samedi prochain, sur le parquet de Saint-Sebastien, une équipe également mal en point (11e).

Les statistiques de Blanzat Sport Montluçon : 

Ariana Medeot (8 arrêts), Koura Coulibaly (2 arrêts) – Agnes Ekobo (7 buts), Chantal Okomba (7b), Patience Okabande (6b), Leisie Ngavouka (3b), Sladjana Topic (3b), Myriam Andoche (2b), Aurelie Brice (1b), Louisa Kobo (1b), Maloe Vargas (1b), Kovieva Fiafialoto

Crédit photo : Catherine Senotier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.