Vichy s’impose sans briller, l’OCM perd d’un point à Gueret

Bureau Vallée

Le Stade Darragon de Vichy a vécu un match particulier ce dimanche après-midi entre le RCV et Arpajon. En démarrant le match pied au plancher, le RC Vichy s’est adjugé la victoire dès la première mi-temps, avec un tableau d’affichage qui indiquait 28-5. Conquérants, les Vichyssois ne mettent pas longtemps pour ouvrir la marque, suite à un essai de Desain (7-0, 4′), suivi de son coéquipier géorgien, Sirbiladze (14-0, 9′). Les Cantaliens mettent du coeur à l’ouvrage pour stopper l’hémorragie, mais les locaux enchaînent les temps et vont ajouter deux essais supplémentaires : Sirbiladze pour le doublé et Caillot. Le bonus offensif en poche, Vichy n’avait plus qu’à continuer sur cette voie-là en deuxième période. Et pourtant, tout ne va pas forcément se passer comme prévu : seulement dix points seront inscrits, cinq de chaque côté (33-10). Le RCV assure tout de même l’essentiel avec les cinq points de la victoire, leur permettant de conforter un peu plus cette troisième place en Fédérale 2.

En déplacement à Gueret, l’Ovalie Club Montluçonnaise n’est pas parvenu à ramener la victoire, et doit se contenter du bonus défensif, qui reste tout de même un bon point pris au vu de la physionomie de cette rencontre. Jamais dans le coup en première période, l’OCM retourne aux vestiaires avec un déficit de neuf points (9-0). Le buteur bourbonnais, Forichon, permet à son équipe de revenir à trois petits points (9-6, 57′), avant de voir l’essai de l’équipe locale, signé Anthony Marchand (14-6, 63′).  Les joueurs de Reno Ioannides sauveront tout de même l’honneur dans les toutes dernières secondes en revenant à un petit point, grâce à un essai de Fernandes (14-13), et obtiennent un bonus défensif qui pourrait compter en fin de saison. Place à un week-end de repos, avant d’affronter Châteauroux, principal concurrent de l’OCM pour cette quatrième place.

Le SCA Cusset a passé un sale après-midi du côté de Saint-Savin, solide deuxième de la poule 3 de Fédérale 3. Loin d’être favori dans cette rencontre, le SCAC a connu un véritable calvaire en première période, puisque le score était de 56-0 à la pause, pour finalement se terminer à 68-0. Malgré cette lourde défaite, les Cussetois peuvent toujours au maintien puisque le premier relégable, Tarare, n’a qu’un seul point d’avance. Ces derniers ont accroché le leader Geneve, en parvenant à obtenir le bonus défensif (12-16).

Accords Parfaits

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.