Se rassurer à Gries-Oberhoffen

Dans le dur à domicile (quatre défaites de suite), Vichy-Clermont reste sur deux succès loin de ses bases (à Poitiers et à Souffelweyersheim). En déplacemet à Gries-Oberhoffen ce vendredi, les hommes de Guillaume Vizade voudront continuer cette série et, ainsi, remonter dans ce championnat de Pro B.

Largement devant à la pause ce mardi face à Saint-Quentin (55-44), la Jeanne d’Arc de Vichy-Clermont a fini par sombrer en deuxième période pour s’incliner, une nouvelle fois, à la maison (89-97). Un résultat regrettable en vue des Playoffs, qui s’éloignent de plus en plus pour les Métropolitains. A Gries-Oberhoffen, les coéquipiers de Charles-Henri Bronchard sont dans l’obligation de faire un résultat si ils veulent continuer de croire à une place dans le Top 7.

Mais, ce déplacement sera tout sauf simple pour les Auvergnats : si le club de Gries-Oberhoffen vit une saison très compliquée (14e avec neuf victoires), il faut rappeler que c’est cette formation qui avait éliminé la JAVCM la saison dernière lors du premier tour des Playoffs. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, les Alsaciens ont également du mal à enchaîner les bons résultats, à cause notamment des blessures. Pour autant, Ludovic Pouillart a des atouts à faire valoir pour obtenir la victoire contre les Vichysso-Clermontois : Kevin Dinal a retrouvé son niveau de jeu, lui qui est passé par la Jeep Élite de 2015 à 2018, Josep Franch remplace parfaitement Xavi Forcada à la mène tandis qu’Asier Zengotitabengoa est fidèle à sa réputation avec une moyenne de 13,6 points par match.

Vainqueur à l’aller (85-76) avec un Pendarvis Williams en mode gala ce jour-là (25 points, 5 interceptions et 3 rebonds en 31 minutes), Vichy-Clermont espère bien imiter cette performance à l’extérieur, tout en prenant sa revanche de la saison passée. Lors du match retour des Quarts de Finale des Playoffs, les hommes de Guillaume Vizade avaient perdu 90-85, terminant ainsi la saison prématurément.

Le joueur à suivre : Cameron Naylor

Arrivé en France fin février, Cameron Naylor a disputé deux matchs avec son nouveau club, montrant des qualités intrinsèques dans la prise des rebonds. Si il s’est montré plutôt maladroit (6/22 aux tirs), Cameron Naylor a cartonné partout où il est passé : en Israël en début de saison, ce poste 3/4 cumulait en moyenne 18,7 points et 9,2 rebonds par match. Pour son troisième match en Pro B ce vendredi, il est parfaitement capable de faire du mal à la défense de la JAVCM, qui reste sur une faible prestation dans ce secteur (97 points pris par Saint-Quentin à domicile).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.