Étiquette : JAVCM

Joueurs de la JAVCM 2017/2018 : que deviennent-ils ?

Seulement treizième au classement général la saison passée, après avoir connu des défaites rageantes dans les toutes dernières secondes des matchs, la JAVCM version 2017/2018 disposait tout de même d’un joli effectif. Si les David Denave, Charles-Henri Bronchard, Mohamed Kone, Romuald Morency, Gregory Bengaber ou encore Serge Mourtala sont toujours là en prolongeant l’aventure auvergnate, certains joueurs sont partis vers d’autres cieux, avec plus ou moins de réussite. Retour sur ce début de saison des anciens joueurs de Vichy-Clermont !

  • Kwamain Mitchell – Poste 1 – Vostok-65 (Super League 1, D2 Russie)

A Nantes en 2016/17 puis à Vichy-Clermont la saison suivante, Kwamain Mitchell était un meneur référencé en Pro B, réalisant deux saisons de haute volée ! Notamment lors de sa dernière année en France, finissant avec une moyenne de 11,8 points, 6,4 passes décisives, 2,6 rebonds, 2,2 interceptions et 3,2 fautes provoquées pour 13,8 d’évaluation en 29 minutes. Si son tir à 3-points n’était pas sa qualité première (29% d’adresse dans ce secteur), ce micro-meneur d’1,78m figurait parmi les meilleurs créateurs de la division (deuxième meilleur passeur de Pro B). Devenu inaccessible pour la JAVCM, Mitchell a pris son envol pour une destination assez exotique : la Super League 1, soit l’équivalent de la deuxième division en Russie. Là-bas, il est tout simplement excellent ! Classé à la deuxième place du championnat avec son club, Vostok-65 (avec une rencontre en moins sur le leader Samara), Kwamain Mitchell fait parti des meilleurs éléments du championnat (16,7 points, 4,9 passes décisives, 3,6 rebonds et 1,8 interception en 33 minutes). Polyvalent !

  • Omar Krayem – Poste 1 – sans club

Libéré par Le Havre au mois de Février dernier, Omar Krayem est arrivé en Auvergne afin de remplacer T.J. Sapp, victime d’une fracture au pied. Meneur de jeu (pouvant aussi glisser sur le poste d’arrière), le Palestinien a réalisé une saison correct en tant que sixième homme. Disposant d’une très belle réputation en Suède où il est surnommé « Le Sorcier », il avait notamment terminé meilleur marqueur de FIBA Europe Cup avec Boras (20,6 points). Utilisé en sortie de banc par Guillaume Vizade, Krayem n’a pas réussi à tirer suffisamment son épingle du jeu pour rester en France, et retourne en Suède où il a réalisé une pige de quelques matchs avec un club qu’il a déjà fréquenté par le passé, Umea. En neuf matchs de championnat, il a compilé 16,6 points, 5,1 passes décisives et 3 rebonds en 29 minutes. Désormais, en cette nouvelle année, il a signé dans un nouveau pays, Chypre, et portera les couleurs du BC Apollon Limassol.

  • T.J. Sapp – Poste 2 – Cacéres Baloncesto (LEB Oro, D2 Espagne)

Recruté au mois de Janvier pour combler le départ « anticipé » de Gerardo Suero, T.J. Sapp n’a joué que cinq rencontres pour Vichy-Clermont, suite à une blessure au pied. Son arrivée était pourtant intéressante, lui qui avait notamment porté les couleurs de Boulazac lors de la saison 2016/17 en se montrant précieux (contribuant à la montée du club en Jeep Élite). Sans club en ce début de saison, celui qui est né en Floride (et disposant d’un passeport jamaicain) a retrouvé un employeur : Cacéres Baloncesto. Ce club de LEB Oro est actuellement 15e (sur 18) et espère accrocher un maintien facile. Présent depuis six matchs, T.J. Sapp est déjà un leader offensif avec une moyenne de 11,8 points.

  • Gerardo Suero – Poste 2 – La Villa (République Dominicaine)

Sixième homme de l’effectif, Gerardo Suero rentabilisait son temps de jeu de la meilleure des manières ! En 19 minutes, il cumulait 10,9 points, 2,8 rebonds et 1,3 passe décisive pour 8 d’évaluation. Un joker de luxe ! Mais, l’international dominicain ne va pas rester longtemps en France, et même en Europe puisqu’il demande au staff auvergnat de résilier son contrat afin de retrouver son pays, ce qu’acceptera logiquement la JAVCM. Il est donc retourné en République Dominicaine, rejoignant le club des Indios de San Francisco, en compagnie de son frère Juan-Miguel. Un choix payant pour lui puisqu’il termine MVP de la saison (24,6 points à 52% d’adresse aux tirs et 4,7 rebonds en 30 minutes). Pour cette nouvelle saison, il a porté les couleurs de « La Villa » lors d’un tournoi où il a encore montré ses qualités (inscrivant notamment 40 points en une rencontre).

  • Christopher Smith – Poste 3 – Basic Fit Brussels (D1 Belgique)

Arrivé de Hongrie avec l’étiquette d’un joueur plein de promesses, Chris Smith a confirmé son rang ! Fort shooteur à 3-points (43% sur la saison), il a réalisé une très belle saison dans cette formation vichysso-clermontoise (12,7 points et 3,7 rebonds en 28 minutes). Âgé de 24 ans, son talent n’est pas passé inaperçu, et a rejoint l’équipe belge de Basic-Fit Brussels. Dirigé par Serge Crevecoeur, ancien entraîneur de l’Elan Bearnais l’année dernière, il n’a pas hésité longuement à recruter en Pro B avec trois joueurs venant de ce championnat : Amin Stevens, MVP en titre, Caleb Walker, joueur essentiel d’Evreux durant deux saisons, et donc Chris Smith. Une réussite pour le moment ! Championnat tremplin (plusieurs joueurs du championnat belge rejoignent la Jeep Élite) qui ne cesse de monter en terme de niveau, ces trois américains sont les pièces essentielles de leur équipe, qui dispose d’un bilan de sept victoires pour trois défaites. Chris Smith réalise un début de saison plus que correct (11,9 points à 55% d’adresse aux tirs dont 51% à 3-points et 2,9 rebonds en 24 minutes), ce qui lui a permis de participer aux All-Stars Game en Belgique. Nul doute qu’on devrait entendre parler de ce joueur durant quelques saisons !

  • Baptiste Picaud – Poste 4 – Grenoble Alpes Métropole Basketball (NM3)

Utilisé le temps d’une minute en championnat, le jeune Baptiste Picaud (19 ans) est parti poursuivre son apprentissage du côté de Grenoble, et joue en NM3. Une division qu’il connait bien puisqu’il évoluait dans cette division avec l’équipe réserve de la JAVCM l’année dernière. Passé par le Centre Fédéral et les Espoirs de Dijon, il connaît un début de saison mitigé sur le plan collectif, puisque son club se retrouve actuellement dans le ventre mou avec un bilan de cinq victoires pour six défaites.

  •  Gregory Lessort – Poste 4/5 – Pays des Olonnes Basket (NM2)

Joueur emblématique, Gregory Lessort est arrivé à Vichy lors de l’été 2012, connaissant trois campagnes en NM1, puis trois en Pro B. Fort défenseur, le grand frère de Matthias (drafté en 2017 par Philadelphie) était un des chouchous du public vichysso-clermontois, lui qui n’hésitait pas à mouiller le maillot à chaque rencontre. Après six saisons, il part rejoindre Guillaume Pons, ancien capitaine et coéquipier de « Greg » à la JAV, en Vendée et signe au POB (Pays des Olonnes Basket) en NM2 pour deux saisons. Il apporte ainsi sa pierre à l’édifice tournant à 11,2 points par match, soit le troisième meilleur marqueur de son équipe.

  • Amadou Aboubakar « Roger » Zaki – Poste 5 – sans club

Aperçu lors de la Leaders Cup la saison passée afin de pallier l’absence de l’Ivoirien Mohamed Kone, Roger Zaki a joué quatre matchs pour la JAVCM (3,5 points et 5,5 rebonds). Ce géant de 2,14m est ensuite parti chez le voisin roannais pour tenter de ramener le club choralien dans l’élite, mais en vain. C’est alors que, en ce début de saison 2018/19, il est engagé par une équipe de NM1, le GET Vosges, en juillet dernier. Cependant, Epinal ne réalise pas un début de saison comme il l’aurait voulu, et se sépare de plusieurs joueurs, dont Zaki. Depuis, il est sans club et compte bien en retrouver un pour cette nouvelle année qui arrive.

Crédit photo : lnb.fr

La JAVCM remporte son premier match à la maison

Et de deux ! Après une belle victoire obtenue sur le parquet de Denain le week-end dernier, la JAVCM débloque également son compteur à la maison ! Face à un promu, Paris Basket, les hommes de Guillaume Vizade se sont montrés sérieux pour s’imposer sur un score logique de 85 à 74.

Entame difficile pour Vichy-Clermont

Et pourtant, le début du match est à mettre à l’actif des visiteurs. Les Parisiens dégainent en premier avec Nick Kellogg et Daniel Dillon (0-4), avant de voir la réduction d’Andell Cumberbatch, qui joue donc son premier match de championnat avec la JAVCM, suite à son absence contre Denain. A la 7′, Paris pointe largement en tête au score (6-14), pour finalement pointer devant à la fin du premier quart-temps (16-22). C’est à partir de là que le réveil vichysso-clermontois va s’enclencher. Rapidement, que ce soit par l’apport du jeune Mourtala (3 points, 1 rebond et 1 contre en 2 minutes) ou l’expérience de David Denave en mode « clutch » (9 points en 4 minutes dans ce deuxième quart-temps), la JAVCM passe devant pour la première fois de la rencontre. Une maigre avance préservée à la pause (38-35).

Une deuxième mi-temps maîtrisée

Au retour des vestiaires, le discours du coach Guillaume Vizade semble faire effet ! Avec deux tirs réussis au-delà des 6,75m (Bronchard, puis Ngouama) ainsi qu’un deux points d’Hooker, la JAVCM s’envole littéralement (46-35, 22′). Paris tente de remonter, mais rien n’y fait ! Les Auvergnats réalisent une belle défense, concluent par seulement 15 points encaissés lors de ce troisième quart-temps (62-50). N’arrivant pas à trouver la brèche, malgré un Daniel Dillon dans un grand soir (22 points, 5 passes décisives et 4 rebonds), le club de la capitale ne réussira pas à réduire cet écart, qui sera quasiment le même à la fin du match (85-74). Sérieux jusqu’au bout, les locaux n’ont pas fait la même erreur que la semaine dernière, gérant tranquillement ces efforts pour sécuriser cette deuxième victoire.

Mohamed Kone, dominateur dans la raquette

Très discret la semaine dernière (0 point et 2 rebonds en 19 minutes), le pivot Mohamed Kone a montré qu’il était loin d’être un joueur proche de la retraite ! Âgé de 37 ans, le pivot de 2,11m a mis tout le monde d’accord dans la raquette, régnant des deux côtés du terrain. Dissuasif en défense, il a également eu un apport considérable en attaque, que ce soit au niveau du scoring (13 points à 5/8 aux tirs et 3/3 aux lancers francs), mais surtout dans la prise des rebonds, avec 12 rebonds captés dont 5 offensifs, finissant en double-double ! Avec 47 rebonds au total pour la JAVCM (contre 38), l’Ivoirien n’est pas étranger à cette domination !

C’est donc une deuxième victoire pour le clan auvergnat en deux matchs, qui prouve que l’effectif est bien plus armé que la saison dernière, avec un banc efficace lorsqu’on a besoin de lui (Mourtala 7 points en 10 minutes, Ngouama très bon encore, Bronchard montre l’exemple en bon capitaine avec 13 points et 7 rebonds en 24 minutes). Revenu de blessure, Cumberbatch a beaucoup joué (30 minutes), se montrant complet avec 8 points (à 4/13 aux tirs) et 8 rebonds. Le prochain match devrait être beaucoup plus difficile avec un déplacement du côté de Lille, qui vient de perdre chez le promu Gries-Oberhoffen sur le score de 104 à 86. Une équipe revancharde va attendre la JAVCM !

Les statistiques du match pour la JAVCM :

  • Mohamed, meilleur joueur avec 22 d’évaluation en 26 minutes
  • Quinton Hooker, Charles-Henri Bronchard et Mohamed Kone, meilleurs scoreurs avec 13 points.
  • Mohamed Kone meilleur rebondeur avec 12 prises.
  • Mehdy Ngouama, meilleur passeur avec 4 passes décisives.

Crédit photo : Facebook JA Vichy-Clermont Métropole