Étiquette : JAVCM

Joueurs de la JAVCM 2017/2018 : que deviennent-ils ?

Seulement treizième au classement général la saison passée, après avoir connu des défaites rageantes dans les toutes dernières secondes des matchs, la JAVCM version 2017/2018 disposait tout de même d’un joli effectif. Si les David Denave, Charles-Henri Bronchard, Mohamed Kone, Romuald Morency, Gregory Bengaber ou encore Serge Mourtala sont toujours là en prolongeant l’aventure auvergnate, certains joueurs sont partis vers d’autres cieux, avec plus ou moins de réussite. Retour sur ce début de saison des anciens joueurs de Vichy-Clermont !

  • Kwamain Mitchell – Poste 1 – Vostok-65 (Super League 1, D2 Russie)

A Nantes en 2016/17 puis à Vichy-Clermont la saison suivante, Kwamain Mitchell était un meneur référencé en Pro B, réalisant deux saisons de haute volée ! Notamment lors de sa dernière année en France, finissant avec une moyenne de 11,8 points, 6,4 passes décisives, 2,6 rebonds, 2,2 interceptions et 3,2 fautes provoquées pour 13,8 d’évaluation en 29 minutes. Si son tir à 3-points n’était pas sa qualité première (29% d’adresse dans ce secteur), ce micro-meneur d’1,78m figurait parmi les meilleurs créateurs de la division (deuxième meilleur passeur de Pro B). Devenu inaccessible pour la JAVCM, Mitchell a pris son envol pour une destination assez exotique : la Super League 1, soit l’équivalent de la deuxième division en Russie. Là-bas, il est tout simplement excellent ! Classé à la deuxième place du championnat avec son club, Vostok-65 (avec une rencontre en moins sur le leader Samara), Kwamain Mitchell fait parti des meilleurs éléments du championnat (16,7 points, 4,9 passes décisives, 3,6 rebonds et 1,8 interception en 33 minutes). Polyvalent !

  • Omar Krayem – Poste 1 – sans club

Libéré par Le Havre au mois de Février dernier, Omar Krayem est arrivé en Auvergne afin de remplacer T.J. Sapp, victime d’une fracture au pied. Meneur de jeu (pouvant aussi glisser sur le poste d’arrière), le Palestinien a réalisé une saison correct en tant que sixième homme. Disposant d’une très belle réputation en Suède où il est surnommé « Le Sorcier », il avait notamment terminé meilleur marqueur de FIBA Europe Cup avec Boras (20,6 points). Utilisé en sortie de banc par Guillaume Vizade, Krayem n’a pas réussi à tirer suffisamment son épingle du jeu pour rester en France, et retourne en Suède où il a réalisé une pige de quelques matchs avec un club qu’il a déjà fréquenté par le passé, Umea. En neuf matchs de championnat, il a compilé 16,6 points, 5,1 passes décisives et 3 rebonds en 29 minutes. Désormais, en cette nouvelle année, il a signé dans un nouveau pays, Chypre, et portera les couleurs du BC Apollon Limassol.

  • T.J. Sapp – Poste 2 – Cacéres Baloncesto (LEB Oro, D2 Espagne)

Recruté au mois de Janvier pour combler le départ « anticipé » de Gerardo Suero, T.J. Sapp n’a joué que cinq rencontres pour Vichy-Clermont, suite à une blessure au pied. Son arrivée était pourtant intéressante, lui qui avait notamment porté les couleurs de Boulazac lors de la saison 2016/17 en se montrant précieux (contribuant à la montée du club en Jeep Élite). Sans club en ce début de saison, celui qui est né en Floride (et disposant d’un passeport jamaicain) a retrouvé un employeur : Cacéres Baloncesto. Ce club de LEB Oro est actuellement 15e (sur 18) et espère accrocher un maintien facile. Présent depuis six matchs, T.J. Sapp est déjà un leader offensif avec une moyenne de 11,8 points.

  • Gerardo Suero – Poste 2 – La Villa (République Dominicaine)

Sixième homme de l’effectif, Gerardo Suero rentabilisait son temps de jeu de la meilleure des manières ! En 19 minutes, il cumulait 10,9 points, 2,8 rebonds et 1,3 passe décisive pour 8 d’évaluation. Un joker de luxe ! Mais, l’international dominicain ne va pas rester longtemps en France, et même en Europe puisqu’il demande au staff auvergnat de résilier son contrat afin de retrouver son pays, ce qu’acceptera logiquement la JAVCM. Il est donc retourné en République Dominicaine, rejoignant le club des Indios de San Francisco, en compagnie de son frère Juan-Miguel. Un choix payant pour lui puisqu’il termine MVP de la saison (24,6 points à 52% d’adresse aux tirs et 4,7 rebonds en 30 minutes). Pour cette nouvelle saison, il a porté les couleurs de « La Villa » lors d’un tournoi où il a encore montré ses qualités (inscrivant notamment 40 points en une rencontre).

  • Christopher Smith – Poste 3 – Basic Fit Brussels (D1 Belgique)

Arrivé de Hongrie avec l’étiquette d’un joueur plein de promesses, Chris Smith a confirmé son rang ! Fort shooteur à 3-points (43% sur la saison), il a réalisé une très belle saison dans cette formation vichysso-clermontoise (12,7 points et 3,7 rebonds en 28 minutes). Âgé de 24 ans, son talent n’est pas passé inaperçu, et a rejoint l’équipe belge de Basic-Fit Brussels. Dirigé par Serge Crevecoeur, ancien entraîneur de l’Elan Bearnais l’année dernière, il n’a pas hésité longuement à recruter en Pro B avec trois joueurs venant de ce championnat : Amin Stevens, MVP en titre, Caleb Walker, joueur essentiel d’Evreux durant deux saisons, et donc Chris Smith. Une réussite pour le moment ! Championnat tremplin (plusieurs joueurs du championnat belge rejoignent la Jeep Élite) qui ne cesse de monter en terme de niveau, ces trois américains sont les pièces essentielles de leur équipe, qui dispose d’un bilan de sept victoires pour trois défaites. Chris Smith réalise un début de saison plus que correct (11,9 points à 55% d’adresse aux tirs dont 51% à 3-points et 2,9 rebonds en 24 minutes), ce qui lui a permis de participer aux All-Stars Game en Belgique. Nul doute qu’on devrait entendre parler de ce joueur durant quelques saisons !

  • Baptiste Picaud – Poste 4 – Grenoble Alpes Métropole Basketball (NM3)

Utilisé le temps d’une minute en championnat, le jeune Baptiste Picaud (19 ans) est parti poursuivre son apprentissage du côté de Grenoble, et joue en NM3. Une division qu’il connait bien puisqu’il évoluait dans cette division avec l’équipe réserve de la JAVCM l’année dernière. Passé par le Centre Fédéral et les Espoirs de Dijon, il connaît un début de saison mitigé sur le plan collectif, puisque son club se retrouve actuellement dans le ventre mou avec un bilan de cinq victoires pour six défaites.

  •  Gregory Lessort – Poste 4/5 – Pays des Olonnes Basket (NM2)

Joueur emblématique, Gregory Lessort est arrivé à Vichy lors de l’été 2012, connaissant trois campagnes en NM1, puis trois en Pro B. Fort défenseur, le grand frère de Matthias (drafté en 2017 par Philadelphie) était un des chouchous du public vichysso-clermontois, lui qui n’hésitait pas à mouiller le maillot à chaque rencontre. Après six saisons, il part rejoindre Guillaume Pons, ancien capitaine et coéquipier de « Greg » à la JAV, en Vendée et signe au POB (Pays des Olonnes Basket) en NM2 pour deux saisons. Il apporte ainsi sa pierre à l’édifice tournant à 11,2 points par match, soit le troisième meilleur marqueur de son équipe.

  • Amadou Aboubakar « Roger » Zaki – Poste 5 – sans club

Aperçu lors de la Leaders Cup la saison passée afin de pallier l’absence de l’Ivoirien Mohamed Kone, Roger Zaki a joué quatre matchs pour la JAVCM (3,5 points et 5,5 rebonds). Ce géant de 2,14m est ensuite parti chez le voisin roannais pour tenter de ramener le club choralien dans l’élite, mais en vain. C’est alors que, en ce début de saison 2018/19, il est engagé par une équipe de NM1, le GET Vosges, en juillet dernier. Cependant, Epinal ne réalise pas un début de saison comme il l’aurait voulu, et se sépare de plusieurs joueurs, dont Zaki. Depuis, il est sans club et compte bien en retrouver un pour cette nouvelle année qui arrive.

Crédit photo : lnb.fr

La JAVCM remporte son premier match à la maison

Et de deux ! Après une belle victoire obtenue sur le parquet de Denain le week-end dernier, la JAVCM débloque également son compteur à la maison ! Face à un promu, Paris Basket, les hommes de Guillaume Vizade se sont montrés sérieux pour s’imposer sur un score logique de 85 à 74.

Entame difficile pour Vichy-Clermont

Et pourtant, le début du match est à mettre à l’actif des visiteurs. Les Parisiens dégainent en premier avec Nick Kellogg et Daniel Dillon (0-4), avant de voir la réduction d’Andell Cumberbatch, qui joue donc son premier match de championnat avec la JAVCM, suite à son absence contre Denain. A la 7′, Paris pointe largement en tête au score (6-14), pour finalement pointer devant à la fin du premier quart-temps (16-22). C’est à partir de là que le réveil vichysso-clermontois va s’enclencher. Rapidement, que ce soit par l’apport du jeune Mourtala (3 points, 1 rebond et 1 contre en 2 minutes) ou l’expérience de David Denave en mode « clutch » (9 points en 4 minutes dans ce deuxième quart-temps), la JAVCM passe devant pour la première fois de la rencontre. Une maigre avance préservée à la pause (38-35).

Une deuxième mi-temps maîtrisée

Au retour des vestiaires, le discours du coach Guillaume Vizade semble faire effet ! Avec deux tirs réussis au-delà des 6,75m (Bronchard, puis Ngouama) ainsi qu’un deux points d’Hooker, la JAVCM s’envole littéralement (46-35, 22′). Paris tente de remonter, mais rien n’y fait ! Les Auvergnats réalisent une belle défense, concluent par seulement 15 points encaissés lors de ce troisième quart-temps (62-50). N’arrivant pas à trouver la brèche, malgré un Daniel Dillon dans un grand soir (22 points, 5 passes décisives et 4 rebonds), le club de la capitale ne réussira pas à réduire cet écart, qui sera quasiment le même à la fin du match (85-74). Sérieux jusqu’au bout, les locaux n’ont pas fait la même erreur que la semaine dernière, gérant tranquillement ces efforts pour sécuriser cette deuxième victoire.

Mohamed Kone, dominateur dans la raquette

Très discret la semaine dernière (0 point et 2 rebonds en 19 minutes), le pivot Mohamed Kone a montré qu’il était loin d’être un joueur proche de la retraite ! Âgé de 37 ans, le pivot de 2,11m a mis tout le monde d’accord dans la raquette, régnant des deux côtés du terrain. Dissuasif en défense, il a également eu un apport considérable en attaque, que ce soit au niveau du scoring (13 points à 5/8 aux tirs et 3/3 aux lancers francs), mais surtout dans la prise des rebonds, avec 12 rebonds captés dont 5 offensifs, finissant en double-double ! Avec 47 rebonds au total pour la JAVCM (contre 38), l’Ivoirien n’est pas étranger à cette domination !

C’est donc une deuxième victoire pour le clan auvergnat en deux matchs, qui prouve que l’effectif est bien plus armé que la saison dernière, avec un banc efficace lorsqu’on a besoin de lui (Mourtala 7 points en 10 minutes, Ngouama très bon encore, Bronchard montre l’exemple en bon capitaine avec 13 points et 7 rebonds en 24 minutes). Revenu de blessure, Cumberbatch a beaucoup joué (30 minutes), se montrant complet avec 8 points (à 4/13 aux tirs) et 8 rebonds. Le prochain match devrait être beaucoup plus difficile avec un déplacement du côté de Lille, qui vient de perdre chez le promu Gries-Oberhoffen sur le score de 104 à 86. Une équipe revancharde va attendre la JAVCM !

Les statistiques du match pour la JAVCM :

  • Mohamed, meilleur joueur avec 22 d’évaluation en 26 minutes
  • Quinton Hooker, Charles-Henri Bronchard et Mohamed Kone, meilleurs scoreurs avec 13 points.
  • Mohamed Kone meilleur rebondeur avec 12 prises.
  • Mehdy Ngouama, meilleur passeur avec 4 passes décisives.

Crédit photo : Facebook JA Vichy-Clermont Métropole

La JAVCM perd contre Boulazac

Pour la deuxième année de suite, le club de l’US Tulle Corrèze Basket organise un match opposant la JA Vichy-Clermont Métropole (Pro B) à une formation de Jeep Élite, Boulazac. Si les Auvergnats l’avaient emporté l’année dernière (88-78), les hommes de Thomas Andrieux, nouveau coach de l’équipe, ont pris leur revanche pour s’imposer 86 à 77.

Devant toute la rencontre, les Périgourdins ont pourtant eu une grosse frayeur à la fin de la rencontre. En effet, en menant 26-20 au bout de 10′, 42-34 à la pause et 68-59 à la fin du troisième quart-temps, les coéquipiers de Jean-Frédéric Morency, grand frère de Romuald qui évolue depuis trois saisons à la JAVCM, ont vu l’écart fondre à quelques secondes de la fin (+3 pour Boulazac). Mais une excellente adresse leur a permis de l’emporter sur ce score de 86 à 77.

Les Métropolitains ont tenté de contenir l’équipe adverse mais, face à la bande à Nicolas De Jong, joueur de la JA Vichy de 2008 à 2011 et meilleur marqueur français de Pro A lors de la saison 2016/17, ce fut particulièrement difficile.

Dernier match amical ce samedi, au Gymnase Fleury à 19h, contre Roanne, équipe qui devrait jouer les premiers rôles en Pro B cette année encore, avant le premier match officiel pour les hommes de Guillaume Vizade, qui sera sur le parquet de La Charité (N1) dans le cadre de la Coupe de France le mercredi 19 septembre.

Crédit Photo : Facebook JAVCM

La méthode Vizade !

A un bon mois du retour à la compétition, nous sommes partis à la rencontre de Guillaume, entraîneur de l’équipe professionnelle de Vichy-Clermont. Il nous a raconté le début de sa préparation, le recrutement et l’objectif du club.

Bonjour Guillaume, comment vas-tu ? As-tu passé de bonnes vacances ?

Bonjour Fabrice, je vais bien je te remercie.

Tu la vois comment cette saison ?

Cette saison, elle a débuté finalement avant que l’autre termine. On s’était posé la question sur des joueurs de l’an dernier, qu’on voulait conserver. Nous avions la volonté de garder Romuald Morency. Nous avions un bloc de cinq joueurs sous contrat, ce qui portait le nombre à six, si Romuald acceptait, c’est ce qu’il a fait par la suite. Ensuite, il était important de savoir comment nous pouvions les accompagner sur la période estivale. Voilà, c’était notre premier bloc pour préparer cette saison. Après, il fallait définir les profils qui pouvaient nous intéresser, pour compléter l’équipe. Un meneur de jeu, un ailier, un joueur intérieur avec une polyvalence sur deux postes, et un autre meneur de jeu qui peut jouer un petit peu sur le poste 1, un petit peu sur le poste 2, français. On s’est lancé sur certains profils, on a cherché des informations et on en a reçu également, notamment des agents, et on a regardé plus en détail.

Comment tu as ressenti la préparation de ce début de saison ?

Deux signes positifs ! Le premier est que tout le monde est arrivé dès le premier jour, pas de retard, pas de problème de visa, ce qui facilite la création d’un groupe. Les joueurs apprennent à se connaître en même temps, c’est positif. Le deuxième signe, est le niveau de forme physique du groupe qui assez cohérent, ce qui nous a permis d’aller plus vite dans certains domaines.

On a une première phase avant la fenêtre internationale, ensuite on a la Leaders Cup. Dans cette première phase, on a découpé en 3X10 jours. Trois gros blocs de travail, un premier qui a en même temps la volonté de travailler sur nos principes de jeu, sur une base physique commune, faire le point sur les joueurs, faire le point sur le médical et être capable d’individualiser les choses, s’il y avait des joueurs qui avaient des écarts dans leur préparation.

Un deuxième bloc qu’on a commencé à partir de lundi, plutôt orienté sur le collectif, notamment sur le collectif défensif, la mise en place de notre stratégie défensive. Mettre en place nos situations de jeu collectivement également.

Un troisième bloc, la semaine prochaine, où on va travailler sur des choses un peu plus précises, notamment sur les timing de jeu, concernant notre attaque. On a défini ça car on voulait avoir un niveau de préparation suffisant avant la fenêtre internationale. Nous avons trois joueurs concernés par cette période internationale, Charles-Henri Bronchard, qui est un joueur de l’équipe de France 3×3, qui va participer à une compétition européenne. Ensuite, Arnaud William Adala-Moto, capitaine du Cameroun, coaché par Jean-Denys Choulet. Le dernier, Mohamed Koné, pivot historique de la Côte d’Ivoire, puisque c’est sa sixième participation à la Coupe d’Afrique des nations. Ces trois joueurs là, vont partir du 10 au 18 septembre, c’est une obligation les convocations internationales. On les récupère la veille du match de coupe de France.

Les joueurs sont réceptifs pour ce démarrage ?

On a créé une équipe assez dynamique, pour courir, pour jouer, pour exploser sur le jeu de contre attaque, sur le jeu de transition, c’est ce qu’on a voulu inculquer aux joueurs. Ce doit être notre philosophie, notre identité, on doit être capable de jouer comme ça à la maison, et aussi de l’exporter par séquence à l’extérieur.

Tu penses que c’est ce qui a manqué la saison dernière ?

On a peut-être aujourd’hui des joueurs qui peuvent apporter le danger très vite, on a une nouvelle arme avec un poste 3, Andell Cumberbatch, qui est un joueur qui peut monter la balle, qui peut créer le danger, qui peut se créer des situations où il va jusqu’au cercle pour avoir des paniers faciles, provoquer des fautes et c’est un joueur qu’on n’avait pas l’an dernier. On a besoin de cette polyvalence, sur des situations compliquées, on sait qu’il y a en a pas mal en Pro B. On a besoin de talent de création, lui, il en a et c’est une plus-value par rapport à l’équipe.

Parlons des recrues en détail Guillaume…

En premier le meneur de jeu Quinton Hooker, qui a fait une très bonne carrière universitaire (North Dakota), et une bonne saison l’an passé en Pologne, dans une équipe moyenne de son championnat, mais où il a démontré des qualités de stabilité émotionnelle et de maîtrise, c’est un shooteur, il peut se créer des situations « longue distance ». Il a encore une bonne marge de progression. Il est vrai qu’il y a beaucoup de monde et de concurrence à ce poste là. Le deuxième meneur de jeu, c’est Mehdy Ngouama, qui a fait une très bonne année à Denain, il était 2e meneur, il a bien assumé ce rôle. Il a fait de très bons matchs en Leaders Cup, où il a passé à deux reprises la barre des 20 points. Il est très fort défensivement, il a aussi une bonne marge de progression. Je le suis depuis qu’il est minime. On a travaillé ensemble certains été, c’est ce qui a aussi motivé sa venue.

Pour le poste 2, David Denave, qui va continuer son rôle de shooteur. Grégory Bengaber, poste de deuxième arrière, stoppeur.

Pour le poste 3, Andell Cumberbatch, qui a fait une très bonne saison en Israël. Très bonnes statistiques, 17 points et 8 rebonds. C’est le dernier joueur qu’on a recruté, avec David et Jonathan, pour parfaire l’équipe.

Romuald Morency, occupera ce poste également cette saison, il a resigné chez nous, car nous sommes persuadés qu’il peut encore mieux faire, malgré que nous sommes satisfaits de sa saison dernière.

Pour le poste 4, Charles-Henri Bronchard, capitaine cette année, c’est le taulier de la maison. On a une super relation de confiance avec lui. Adala-Moto, joueur camerounais, il vient de 2e division espagnole. La Pro B va lui convenir, car c’est plus physique ! C’est un joueur solide, il a de grosses capacités de rebondeur. Il peut jouer poste 5 si besoin. C’est une vraie alternative à l’intérieur.

Pour le poste 5, nous avons Mohamed Koné bien évidemment,  et Serge Mourtala devrait gagner du temps de jeu…

Comment tu vois la Pro B cette année ?

Quand on regarde les effectifs, et la manière dont les équipes se sont construites, on remarque deux phénomènes. Par exemple, Lille a rajouté un joueur, Roanne deux, ce qui fait un effectif gardé entre 80 et 90 %. En ce qui nous concerne, et à St Chamond c’est pareil, nous sommes à 60 %. Orléans, Nancy et Nantes, avaient de grosses ambitions l’an dernier, mais ils ne sont pas montés. Ils ont maintenu leur budget, voire augmenter un peu plus. Cela fait déjà cinq concurrents… Ajoutons Blois, qui ne sait pas s’il va monter en Pro A, mais qui avec sa grosse saison dernière a attiré des joueurs référencés. Caen a construit une très belle équipe également, ce qui fait déjà la moitié de la Pro B !

Qu’est-ce qu’on peut souhaiter à la JAVCM et à Guillaume Vizade ?

Pour la JAVCM, c’est de produire du jeu, car il y a un passé important qu’on essaie de transmettre aux joueurs chaque jour. On se bat au quotidien, pour créer cette identité de jeu car on veut que ce soit naturel.

La Pro A est dans toutes les têtes ?

Les gens veulent regoûter au haut niveau ! C’est un esprit de compétiteur de retrouver l’excellence du basket français ! Tout le monde le veut, public, staff, joueurs. Le niveau de la Pro B est très élevé, il y a d’autres clubs dans ce cas là. Orléans était en Euroleague il y a à peine dix ans. Nancy était aussi un club d’Euroleague et multiples champions de France il n’y a pas si longtemps.

Nous voulons donner toute notre énergie, comme dans le passé, pour déplacer des montagnes ! C’est la réalité du quotidien du coach et de son staff…

Crédit Photo : site officiel JAVCM

La JAVCM dévoile le calendrier de sa pré-saison

Après quelques semaines d’attente, la JA Vichy-Clermont Métropole dévoile son calendrier de pré-saison, composé de cinq matchs amicaux :

  • Vendredi 24 aout à 18 h :  JDA Dijon Pro A / JAVCM  dans le cadre du Tournoi des Champions à Aix les Bains
  • Samedi 25 aout à 15 h ou 17 h 30 contre Elan Chalon (Pro A ) ou Aix Maurienne Savoie (Pro B) dans le cadre du Tournoi des Champions à Aix les Bains
  • Mercredi 29 aout à 20 h : JAVCM / St Chamond  Basket Vallée du Gier (Pro B) au Palais des Sports de Vichy
  • Mardi 4 septembre à 19 h 30  Boulazac BD (Pro A) / JAVCM  à Tulle
  • Samedi 8 septembre à 19 h : JAVCM / Chorale de Roanne (Pro B) au Gymnase Fleury de Clermont-Ferrand

Une préparation plutôt chargée, qui commence très bientôt puisque les joueurs de Guillaume Vizade vont, dans un premier temps, effectués des testes médicaux les 13 et 14 Août avant de fouler les parquets et de toucher la balle orange.

Si l’année dernière les jaunes et rouges ont affronté La Charité en match amical (photo en une avec Morency au duel), ils seront, cette fois-ci, opposés dans le cadre de la Coupe de France. Un match qui se jouera le 19 Septembre à 20h à l’extérieur, et sera donc le premier match officiel de la saison pour l’équipe métropolitaine, avant de se frotter à la Chorale de Roanne et à Saint-Chamond pour la Leaders Cup.

La JAVCM clôt son recrutement !

Désormais, on connait tous les joueurs qui porteront les couleurs de cette JAVCM version 2018/19. Après avoir annoncé son meneur JNFL (Joueur non formé localement), c’est un ailier US qui arrive pour terminer ce recrutement. Son nom ? Andell Cumberbatch.

Poste 3/2, Andell Cumberbatch a fait son cursus universitaire à St Bonaventure assez discrètement puisque, sans faire de bruit,  il a terminé sa dernière année avec une moyenne de 8 d’évaluation (10,1 points et 4,9 rebonds en 32 minutes). Ainsi, pour débuter sa carrière professionnelle, il va s’envoler à Brno en République Tchèque (pour dix matchs) et à Nicosie. Une adaptation du jeu européen rapide puisqu’il terminera ses deux piges avec 16 et 16,4 points par match.

Après Chypre, il va partir en Autrice et prouver un peu plus sa valeur dans un championnat qui alimente plutôt pas mal la Pro B. En 41 matchs à Oberwart, il va se montrer décisif dans le championnat local, mais également en Coupe d’Europe, où il affrontera l’Elan Bearnais, pensionnaire de Jeep Élite. Au total, les chiffres parleront pour lui avec 15,3 points, 6,5 rebonds et 1,8 interception pour 18,2 d’évaluation en 30 minutes.

Enfin, la saison passée, cela sera la cerise sur le gâteau. Joueur de l’Hapoel Beer Sheva (ancien club de Jason Williams) en D2 Israël, il va aligner les cartons dont 37 points et 12 points en Décembre sur une seule rencontre. Décrit comme un joueur complet, il va le montrer en cumulant 17,6 points, 8 rebonds, 3,7 passes décisives et 2,1 interceptions pour 22,4 d’évaluation en 33 matchs.

Fort défensivement, excellent scoreur et rebondeur, Andell Cumberbatch devrait réussir à dynamiter le jeu de la JAVCM. Si son tir à 3-points est encore perfectible, nul doute qu’il peut faire une énorme saison en Pro B, et être une véritable surprise en Auvergne. C’est tout ce qu’on lui souhaite, et pour lui, et pour le club métropolitain !

Guillaume Vizade sur son nouveau joueur : « Nous sommes très heureux d’annoncer l’arrivée d’Andell Cumberbatch à nos supporters et nos partenaires. Sa polyvalence, son énergie et son impact des deux côtés du terrain seront des atouts indéniables pour la saison prochaine. Andell a connu une montée en puissance lors de ses trois saisons européennes, performant en République Tchèque, en Autriche et en Israël. Nous avons suivi sa saison en Israël avec intérêt, et nous avons été patients dans son recrutement. Je tiens particulièrement à souligner le travail de nos dirigeants qui ont rendu ce recrutement possible. L’effectif étant maintenant au complet, nous sommes impatients de nous retrouver le 13 août pour préparer la saison« 

Effectif de la JAVCM 2018/19 :

  • Poste 1 : Quinton Hooker / Mehdy Ngouama
  • Poste 2 : David Denave / Gregory Bengaber
  • Poste 3 : Andell Cumberbatch / Romuald Morency
  • Poste 4 : Charles-Henri Bronchard / Arnaud-William Adala Moto
  • Poste 5 : Mohamed Kone / Serge Mourtala