Étiquette : Rugby

Sébastien Mazet : « Nous avons le sentiment du devoir accompli. »

Le coach du RCV revient sur l’interdiction pour son groupe de disputer les phases finales malgré une superbe saison. Promu, le jeune groupe de Vichy a terminé 4ème de la très relevée poule 8 de Fédérale 2, toujours dans l’incertitude sur son avenir, le club fait front en restant solidaire.

Comment va votre groupe ? 

Notre groupe a terminé la saison à l’énergie, en essayant de ne pas penser à l’avenir. Je trouve que les joueurs ont très bien réagi sur le terrain, les résultats sportifs ont été bons. Nous avons dû user de beaucoup d’influx pour terminer le mieux possible, ils n’ont jamais rien lâché, je suis très fier d’eux. Globalement, nous voulions être solidaires avec les dirigeants, en restant convaincus que nous allons avoir gain de cause pour notre maintien. Nous avons toujours eu une relation de confiance en eux, nous savions que nos résultats sportifs impacteraient l’engagement des sponsors et des municipalités, nous avons donc tout donné pour maintenir un niveau d’exigence. Nous sommes en union sacrée tous au sein du club, c’est sûr qu’être privé de phases finales après l’avoir décroché sur le terrain, c’est dur. Nous avons fait une saison exceptionnelle pour un promu. L’important, c’est de rester à ce niveau de compétition. La décision sera encore longue à arriver, la procédure, c’est de nous renvoyer devant la DNACG, je crois, mais nous avons besoin d’une bonne nouvelle pour avancer sur le recrutement notamment.

Vous êtes rassurés par la saison d’un point de vue sportif ?

Elle est forcément rassurante, nous avons progressé à chaque sortie. Même lors de la dernière défaite face à Issoire (10-21) nous avons vu notre marge de progression, nous pouvons faire encore mieux ! J’attends de voir les phases finales pour mieux me rendre compte du niveau des équipes de notre poule, mais je pense que c’était un très beau championnat. Nous avons un groupe très jeune et l’intérêt des phases finales cette saison, c’était aussi cela, se jauger face aux meilleures équipes du pays. C’était aussi un boost d’expérience pour ces jeunes, on visait la qualification à partir de janvier pour cela surtout, c’est dans ce sens que j’ai des regrets.
Mais l’équipe réserve est en phase finale, donc tous le groupe reste mobilisé pour les soutenir. Je pense que nous pouvons être fier de notre saison.

Votre groupe sera stable l’an prochain ?

Globalement, les joueurs ne sont pas déprimés, ils ont le sentiment du devoir accompli sur le terrain, et maintenant, il ne nous reste que l’attente. Dès qu’on aura les garanties sur notre maintien, nous aurons beaucoup plus d’assurance pour notre effectif. Nous avons su créer un groupe, solidaire, je ne vois pas de raison pour que ce groupe soit chamboulé. Je veux conserver un maximum de cet effectif, l’enrichir si possible. Nous avons vu que pour aller faire des coups à l’extérieur, il faut une rotation forte. Quand on gagne à l’extérieur on sort toujours avec beaucoup de blessés, nous avons toujours besoin de plus de joueurs.